Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Italie

Italie: mode d’emploi (février 2003)

par 

- Données, chiffres et idées pour comprendre le futur de l’industrie cinématographique italienne à travers ses mécanismes de fonctionnement

Mode d’emploi

Tous les signes sont là. Les données qui viennent d’être publiées décrivent une année 2002 plutôt positive, avec une augmentation des recettes et des investissements. La finance semble s’intéresser plus au cinéma tandis que la presse nationale raconte le nouveau charme des films italiens (les plus petits aussi) à l’étranger. Petites injections de confiance qui suggèrent l’indubitable capacité de l’industrie cinématographique italienne à se relancer.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En juillet seulement, la saison terminée, le cinéma italien avait découvert d’être à nouveau en crise. Les données Cinetel (un service de l’Agis qui relève quotidiennement les informations sur les spectateurs et les recettes sur environ 80 pour cent des salles italiennes) étaient très claires: entre juin 2000 et juin 2001 les films italiens avaient réalisé une recette de 83 millions d’euros, dans la même période de 2002 les recettes se sont réduites de moitié: 41 millions d’euros.

La vraie surprise arrive en janvier 2003. L’Anica, annonce : «Le cinéma italien s’améliore».
Le chiffre le plus encourageant est celui des investissements des capitaux italiens dans la production: 277,6 millions d’euros, 67 de plus qu’en 2001, avec une augmentation de 28,9 pour cent. «C’est la première fois – assure le président de l’Anica, Gianni Massaro – qu’on dépasse la pointe des 500 milliards des anciennes lires (environ 260 millions d’euros)».

Les films produits en 2002 passent de 103 à 130. Les recettes, les coproductions inclues, montent à 116 millions d’euros, avec un bond du 24 pour cent, ce qui fait monter le part de marché italien sur le marché de 19,4 au 22,2 pour cent.

La finance est dans le cinéma?
Pendant qu’un des plus importants quotidien italien présente la liste des noms des réalisateurs ‘under 40’ sur lesquels parier la saison prochaine tout en parlant d’une «nouvelle génération de cinéastes» plus proche des goûts du public, un magazine professionnel, «Box Office» intitule : La finance est déjà dans le cinéma: … «d’importants groupes bancaires, des colosses du mulitmédia, des venture capitalist et merchant bank se sont approchés du cinéma et de l’audiovisuel, défiant une fragilité supposée». Selon le magazine spécialisé trois épisodes qui se sont passés dernièrement ont donné un important signal de cette participation.
1. La maison d’édition D’Agostini est en train d’investir dans le domaine de l’audiovisuels une partie de l’énorme liquidité accumulée après la vente de Seat et ne fait cache pas ses intentions: après le contrôle du 10 pour cent de la maison de production Cattleya et du 33 pour cent de Albachiara en 2002 a acheté la majorité de Mikado Film, en développant des accords avec des partenaires italiens et internationaux.
2. Le manager Franco Bernabé, PDG de Eni et Telecom Italia, président de la Biennale de Venise depuis un an, il vise à relancer la Mostra du Cinéma en cherchant un recentrage sur la scène internationale pour attirer de nouveaux sponsors et investisseurs.
3. Le ministre de la culture, Giuliano Urbani, a voulu un entrepreneur actif dans le venture capital comme nouveau PDG de Cinecitta Holding, le groupe qui s’occupe de promouvoir le cinéma italien. Il s’agit de Ubaldo Livolsi.

L'Anatomie de l'industrie cinématographique

1. AGIS – Association Générale Italienne pour le Spectacle
Il s’agit de l’association qui comprend les différentes composantes du monde du spectacle, et qui organise des rencontres et des initiatives au niveau national. Elle a pour but de «poursuivre le succès et la reconnaissance des valeurs sociales, culturelles et d’entreprise des activités du spectacle public sous toutes ses formes et expressions, et l’obtention des conditions économiques pour leur consolidation et développement».
Site Internet

2. ANAC – Association Nationale des Auteurs Cinématographiques
L’ANAC est l’association historique des scénaristes et réalisateurs italiens: des frères Taviani à Lina Wertmuller, en passant par Carlo Lizzani et Citto Maselli.
ANAC – Via della Principessa Clotilde, 1/a – 00196 Roma
tel./fax: +39 06 3610864

3. ANEC – Association Nationale Exploitants du Cinéma
L’ANEC est l’organisme sans but lucratif auquel adhérent les exploitants des salles de cinéma. L’activité de l’ANEC consiste à défendre et à représenter les intérêts de leurs associés, à promouvoir leurs activités, à élaborer des projets et des initiatives communes. L’ANEC s’occupe de la stipulation des contrats collectifs de travail et des accords ayant un caractère national; elle organise et réalise des études et des recherches sur des questions qui concernent l’activité cinématographique; elle met en place des initiatives visant à améliorer le professionnalisme de la catégorie comme les «Journées professionnelles du Cinéma».
ANEC – Via di villa Patrizi, 10 – 00161 Roma
tel: +39 06 884731 – fax: + 39 06 440255
e-mail: Ufficiocinema@agisweb.it

4. ANICA – Association Nationale Industries Cinématographiques Audiovisuelles et du Multimédia
L’ANICA est l’une des principales forces de l’industrie cinématographique et audiovisuelle italienne. Elle comprend diverses associations de catégorie comme: l’UNPF (Union des producteurs de film) – l’UNEFA (Union des exportateurs) – l’UNIDIM (Union des distributeurs), l’ANICA défend les droits de ses associés. Parmi les autres activités de l’association, on peut citer l’édition de la revue «Cinema Oggi» sur l’actualité du cinéma italien et le Guide du cinéma italien, et souligner sa participation aux plus importants festivals et marchés internationaux.
Site Internet.

5. API - Auteurs et Producteurs Indépendants
L’API est l’association de catégorie qui regroupe les principaux auteurs (réalisateurs et scénaristes) et les producteurs indépendants du cinéma italien. Depuis peu, elle fait partie de l’Agis avec l’objectif commun de renforcer et donner une plus grande visibilité au cinéma italien.
API – Via di villa Patrizi, 10 – 00161 Roma
tel. + 39 06884731

6. APT – Association Producteurs de Télévision
Appartiennent à l’APT 44 sociétés de production indépendantes, qui réalisent plus de 75 pour cent du chiffre d’affaires global du secteur.
Crée dans le but de représenter ses associés auprès des Autorités et des télévisions, publiques et privées, en défendant leurs intérêts, en favorisant le développement de leurs capacités technologiques et économiques, et surtout en soutenant les exigences et les aspirations de la catégorie à l’occasion de la promulgation des lois nationales et des directives de la communauté du secteur audiovisuel.
L’association est présidée par Sergio Silva et est aussi membre du CEPI – Coordination Européenne des Producteurs Indépendants.
Site Internet

7. CINECITTA HOLDING
Cinecittà Holding S.p.A, dont le président est le réalisateur Pupi Avati, possède la totalité des actions de l’Istituto Luce (production-distribution-exploitation) et elle est actionnaire des Studios de Cinecittà et de Italia Cinema. L’actionnaire de référence de Cinecittà Holding est le Ministère des Biens et des Activités Culturelles qui lui reconnaît chaque année un certain budget pour le développement de ses activités
Les engagements institutionnels de Cinecittà Holding comprennent l’activité de promotion du cinéma italien sur le territoire national et dans le monde entier avec la réalisation d’importants projets dédiés aux plus grands réalisateurs et aux film classiques et contemporains du cinéma italien
Au cours de ces dernières années Cinecittà Holding s’est distinguée comme le moteur de la promotion et de la divulgation du Numérique.
Site Internet

8. CINETEL
CINETEL est une initiative de l’Association Nationale Exploitants du Cinéma (ANEC) en accord avec l’Association des Distributeurs, qui gère quotidiennement le traitement des données relatif aux recettes et aux présences, basé sur un certain nombre de salles en Italie et les redistribue sur abonnement aux principaux opérateurs du secteur.
Site Internet

9. DIRECTION GENERALE POUR LE CINEMA
La direction générale pour le Cinéma a été créée en mai 2001, à la suite de la réforme du Ministère des Biens et des Activités Culturelles, et complétée en février de l’année en cours.
Le but principal de la Direction est de promouvoir le développement et la diffusion du Cinéma italien et de l’industrie cinématographique nationale avec des moyens bien précis comme les interventions financières (production, distribution, exploitation). La direction générale utilise les sommes mises à disposition pour les activités cinématographiques par le Fond unique du spectacle (Fus) et elle se sert du travail de Commissions spéciales. Le Directeur Général pour le cinéma est Gianni Profìta.
Site Internet

10. ICE – Institut pour le Commerce Extérieur
L’ICE, Institut national pour le commerce Extérieur, est l’Organisme public qui a comme but de développer, de favoriser et de promouvoir les rapports économiques et commerciaux italiens avec l’étranger, avec une attention particulière pour les exigences des petites et moyennes entreprises.
Dans ce but, l’ICE, en collaboration étroite avec le Ministère des Activités Productrices, élabore le Programme des Activités de promotion, en choisissant les initiatives nécessaires et s’occupant directement de leur réalisation.
L’ICE a son siège central à Rome et dispose d’un réseau de 16 bureaux en Italie et de 104 bureaux distribués dans 80 Pays du monde.
Site Internet

11. ISTITUTO LUCE
LesArchives de l’Istituto Luce contiennent un très vaste patrimoine de films et de photos provenant de collections privées et fonds audiovisuels acquis dans le courant des années, ou de propre production.
De plus, L’Istituto Luce, pour le compte du Ministère des Biens et Activités Culturelles, distribue des œuvres cinématographiques de qualité réalisées par des auteurs italiens et européens. Elle en assure le placement sur le marché national.
Le président de l’Istituto Luce est Andrea Piersanti.
Sito Web

12. ITALIA CINEMA – Agence pour la Promotion du cinema italien à l’étranger
Fondée le 23 décembre 1999, L’Agence ITALIA CINEMA est une société à responsabilité limitée dont Cinecittà Holding possède la plus grand partie du capital social (85 pour cent).
Marina Cicogna et Giorgio Gosetti sont, respectivement, Président et Directeur Général. L’objectif principal de l’Agence est la coordination de l’activité de promotion du cinéma italien à l’étranger. Dans ce but, elle a participée aux plus grands festivals et marchés internationaux, elle a organisé des campagnes de promotion (Italian Cinema Around the World) et elle a développé des projets particuliers et des vitrines en Amérique (Nord et Sud), en Extrême Orient, en Europe (France, Pologne). En 2002, la subvention accordée a été d’environ de 2,3 millions d’euros.
Site Internet

 

dans ce country focus

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss