Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
Thelma (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Espagne

Le cinéma espagnol dans la panorama international: producteurs et artistes espagnols

- Le 21 juin 2010 à l’hôtel Meliá, une conférence de presse dans le cadre de la 5ème édition de MADRID DE CINE-SPANISH FILM SCREENINGS s’est tenue. Étaient présents Pedro Pérez, président de la Fédération des Associations de Producteurs Audiovisuels d’Espagne (FAPAE), Gonzalo Salazar-Simpson, président de l’Association Étatique de Cinéma (AEC) et Belén Rueda, marraine de la 5ème édition de Madrid de Cine.

Pedro Pérez, président de la FAPAE, a fait un état des lieux de la situation du cinéma espagnol sur le marché international en 2009 et a constaté que les chiffres montrent, une fois de plus, que le cinéma espagnol remporte plus de succès à l’étranger qu’à l’intérieur même du pays.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les participants ont examiné 18 pays dans lesquels des long métrages espagnols ont fait leur première : l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, l’Autriche, le Brésil, la Colombie, la Corée, le Chili, le Canada les Etats-Unis, la France, l’Italie, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni et enfin le Venezuela.

Dans ces 18 pays, les recettes du cinéma espagnol se sont élevées à 140,66 millions d’euros en 2009, tandis que ce chiffre atteignait 104,37 millions d’euros au niveau national.

Le président de la FAPAE a indiqué que le nombre de films espagnols projetés à l’étranger et le nombre total de copies distribuées ont augmenté respectivement de 21% et de 70,7% par rapport à 2008. L’Argentine, la France, le Mexique et l’Italie sont les pays qui ont projeté le plus de titres espagnols tandis que le Canada, les Etats-Unis et de nouveau la France, le Mexique et l’Italie en ont acquis le plus de copies.

Les recettes des films espagnols ont connu une croissance spectaculaire par rapport à 2008 dans les pays suivants : Argentine, Canada, Etats-Unis, Japon et Royaume-Uni. Mais des pays comme le Brésil, l’Australie, le Portugal ou encore la Corée, ont également enregistré d’importantes recettes.

Pedro Pérez a également signalé que les données confirment que tout genre de film espagnol est demandé sur le marché international : du drame à la comédie, en passant par l’animation, le documentaire, le thriller et le film d’horreur.

Ensuite, le président de la FAPAE a donné la parole à Gonzalo Salazar-Simpson, président de la toute nouvelle AEC. Celui-ci a évalué le modèle actuel de production ; tous les participants ont convenu que le modèle actuel connaît une période très déstabilisante en raison de la baisse et des modifications des fenêtres d’exploitation des films cinématographiques ainsi que des systèmes de distribution et de projection. Selon le président de l’AEC, il faut utiliser les nouvelles possibilités de financement, comme par exemple attirer des investisseurs privés, tout en continuant à compter sur le soutien des chaînes télévisées.

Salazar-Simpson a également souligné l’importance de réaliser des coproductions avec d’autres pays, afin de créer des films plus importants et d’améliorer la concurrence. « Il faut partager culture et qualité technique » a-t-il déclaré. Il a ajouté : « C’est un des points clés de la production. Nous avons des réalisateurs espagnols reconnus par la critique internationale, comme Bayona, Balagueró, Vigalondo, Fresnadilllo, Guillem Morales, Alex et David Pastor, etc., qui exportent talent et créativité ; c’est pourquoi nous devons apprendre à réaliser des films qui connaîtront le même succès au niveau national ». C’est pour cette raison que la coproduction est la clé vers un plan de financement approfondi et pour le président de l’AEC, l’avenir doit se concentrer sur la façon d’assimiler le tout au niveau international.

Quant à Belén Rueda, marraine de la 5ème édition de Madrid de Cine, elle a souligné qu’il était nécessaire que les acteurs s’impliquent davantage durant tout le processus de la réalisation d’un film, particulièrement pendant la promotion du film, dans le but de faire connaître notre cinéma aussi bien au niveau national qu’international.

En guise de clôture, Belén Rueda a dévoilé le vainqueur du Prix Fapae-Seat du film espagnol à la meilleure répercussion internationale, accordé par les Associations de la Fédération. Cette année, le prix a été attribué à El secreto de sus ojos, produit par Tornasol Films S.A., A.I.E. Haddock Films et 100 Bares.

Le prix, présenté par Alex O’Doguerty, a été remis aux producteurs Gerardo Herrero et Mariela Besuieysky lors de la cérémonie de clôture du Madrid de Cine, qui s’est déroulée dans la salle Heineken (au 2 rue Princesa) dans la soirée.

Madrid de Cine est une manifestation conçue comme une plateforme internationale pour la promotion du cinéma espagnol. Son objectif est d’encourager les ventes à l’étranger et de rendre plus accessible le cinéma espagnol à la presse du monde entier.

La 5ème édition de Madrid de Cine est organisée par la FAPAE (Fédération des Associations des Producteurs Audiovisuels d’Espagne) avec le soutien de l’ICEX (Institut du Commerce Extérieur) ; l’ICAA (Institut de la Cinématographie et des Arts Audiovisuels) ; la région de Madrid à travers le ministère de la Culture et des Sports, porte-parole du Gouvernement et PROMOMADRID, ministère de l’Économie et du Trésor public ; la municipalité de Madrid à travers le Département des Arts et le Département de l’Économie et de l’Emploi ; la Chambre du commerce et de l’industrie de Madrid, la Commission madrilène du cinéma et EGEDA (Organisme pour la gestion des droits des producteurs audiovisuels).

Madrid de Cine est également soutenue par SEAT, les Cinémas Princesa, l’hôtel Meliá Princesa, Viajes Metro, Rentrak Edi, Risk Media, l’Académie du Cinéma, Jamones Montenevado et Filmotech.

Cine español en el mercado internacional 2009.pdf

 

dans ce country focus

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss