La Fille inconnue (2016)
Indivisibili (2016)
La reconquista (2016)
Toni Erdmann (2016)
Fuocoammare, par delà Lampedusa (2016)
Dogs (2016)
Frantz (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Belgique

Doreen Boonekamp • PDG, Fonds cinéma des Pays-Bas

par 

Doreen Boonekamp  • PDG, Fonds cinéma des Pays-Bas

- Avec de nouveaux accords de coproduction et de développement de projets signés avec l’Allemagne, des résultats au box-office encourageants pour les films néerlandais et un programme d’incitation à la production qui célèbre son premier anniversaire, l’industrie du film hollandais semble en pleine forme en 2015. Cineuropa fait le point sur la situation avec la directrice du Fonds cinéma des Pays-Bas, Doreen Boonekamp.

Cineuropa : En juin 2014, le Fonds cinéma des Pays-bas a lancé le programme NFPI (programme néerlandais d’incitation à la production). Après une année d'exercice, que pensez-vous des premiers résultats obtenus ?
Doreen Boonekamp : Dès le départ, le NFPI a eu un impact très positif sur l’industrie du film hollandais. Près de 17,5 millions d’euros ont été attribués en grande partie à des coproductions internationales. Nous avons constaté une augmentation significative de l’activité dans le domaine de la production aux Pays-Bas : la production de ces projets a généré des investissements de plus de 85 millions d’euros dans le pays. Soixante-sept projets ont ainsi été soutenus depuis la mise en place du programme NFPI en juin 2014 : 46 d’entre eux sont en cours de tournage et quatre sont déjà sortis dans les salles. Nous pensons que les gens y voient là un dispositif transparent au sein duquel il est facile de travailler, qu’on produise ici ou à l’étranger. Le budget disponible en 2015 est légèrement supérieur à 25 millions d’euros.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Va-t-on apporter des innovations au NFPI ?
Une discussion est actuellement en cours afin d’étendre le programme à des séries télévisées haut de gamme coproduites à l’international, mais cela ne sera possible que si l’on dispose d’un budget supplémentaire. 

Les Pays-Bas ont toujours fait preuve d’une attitude très ouverte vis-à-vis des coproductions internationales. On a encore pu le constater cette année avec la signature d’un accord de coproduction germano-néerlandais. Comment les choses ont-elles évolué depuis ?
En effet, les deux pays ont coproduit de nombreux films tels que Supernova [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Atlantic. [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jan-Willem van Ewijk
fiche film
]
, A Blast [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Syllas Tzoumerkas
fiche film
]
, Nena [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Zurich [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
,  et prochainement All of a Sudden et Francofonia.   Mais grâce à cet accord, cette coopération s’est encore intensifiée. Parmi les nouveaux projets qui résultent de l'accord de coproduction avec l’Allemagne, on trouve des films tels que Brimstone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Martin Koolhoven
fiche film
]
 de Martin Koolhoven (N279 Entertainment) et Le Petit vampire 3D (First Look), produit par Richard Claus.

L’Allemagne apparaît comme un partenaire privilégié : un nouvel accord sur le co-développement de films germano-hollandais pour enfants se prépare. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
Les films hollandais pour la jeunesse et à regarder en famille peuvent se vanter de belles réussites aussi bien au niveau national qu’international. À l’étranger, c’est un genre largement plébiscité, hautement apprécié et particulièrement mis en avant dans les sélections des festivals et les cérémonies de remise de prix. Ils offrent toute une gamme de possibilités pour créer du matériel pédagogique sur des thèmes contemporains, historiques et universels. C’est une de nos principales priorités. C’est pourquoi, au dernier festival de Berlin, le Fonds cinéma des Pays-Bas et le fonds régional allemand Mitteldeutsche Filmförderung  ont lancé un fonds spécial de co-développement pour les films jeunesse. Nous sélectionnerons les premiers projets en mai. La particularité de ce fonds est de soutenir les coproductions dès le départ, afin que les équipes des deux pays puissent co-développer les projets en étroite collaboration.

Les Pays-Bas ont toujours été doués pour produire des courts-métrages d’animation ; qu’en est-il des longs-métrages d’animation ? Le fonds soutient-il ce genre de projets ?
Depuis 2009, nous avons fait un véritable effort pour encourager le développement et la production de longs-métrages d’animation. 15 projets très éclectiques de longs-métrages d’animation en sont aujourd’hui à différents stades de leur développement et de leur production. La plupart d’entre eux sont des coproductions internationales. Certains sont déjà sortis, comme Miffy the Movie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Pim & Pom, la grande aventure [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et La Course aux cadeaux [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Récemment, de nombreux films hollandais, tels que Viper’s Nest 2 et Admiral [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, ont obtenu de bons scores au box-office national. Qu’en est-il des prochaines sorties ? Peut-on s'attendre à de nouveaux succès locaux, prochainement ?
Plusieurs titres ont contribué à l’augmentation de la part de marché des films hollandais au box office national. Bloed, zweet en tranen de Diederik Koopal (Lemming Film) fait actuellement partie des quatre premiers. On retrouvera prochainement au cinéma des films pour la jeunesse tels que Kidnap de Diederik Ebbinge (produit par Shooting Star), De Ontsnapping, une adaptation littéraire réalisée par Ineke Houtman (JWP Scholte Beheer) et De Masters, une comédie de Mimoun Oaissa (TdM Productions). Surprise du réalisateur oscarisé Mike van Diem (Isabella Films) sortira en mai, de même que Ventoux de Nicole van Kilsdonk (KeyFilm). C’est avec beaucoup d’impatience que nous attendons également, plus tard dans l’année, le nouveau film d’Alex van Warmerdam, Schneider vs Bax, ainsi que Beyond Sleep de Boudewijn Koole. The Lobster [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Yorgos Lanthimos
fiche film
]
, en compétition à Cannes, arrivera sur les écrans fin 2015.

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

ArteKino