Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
Thelma (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Islande

Les crédits d'impôts passent à 20% pour le cinéma

par 

- Le gouvernement islandais a approuvé, au début de ce mois, l'augmentation des 14% de crédits d'impôts actuels à 20%, afin de rendre le pays plus concurrentiel pour attirer les productions internationales.

Les producteurs de films et de programmes télévisés peuvent à présent obtenir du Trésor islandais un remboursement portant sur 20% des dépenses de production engagées en Islande. Comme le pays est membre de la zone économique européenne, les projets tournés en Islande peuvent en outre obtenir le statut européen.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ces rabais plus importants, maintenant au niveau de la plupart des pays européens, représentent une victoire pour l'industrie du cinéma islandaise, qui fait pression sur le gouvernement depuis plusieurs mois.

"Je pense que c'est une chose très positive que le Parlement islandais ait porté les crédits d'impôts de 14% à 20%", a déclaré Laufey Guðjónsdóttir, directeur du Centre de la cinématographie islandais, à Cineuropa. "Le pays et sa population sont petits mais nos infrastructures sont solides et peuvent facilement gérer d'autres titres en plus des productions locales".

Skúli Malmquist, producteur du prochain Dagur Kári, The Good Heart, s'est également dit très content de cette initiative qui "aidera l'Islande, et la production islandaise, en ces temps difficiles". Il a toutefois souligné qu'"il faut garder à l'esprit que les soutiens à la production du Centre de la cinématographie et les incitations fiscales de 20% ne peuvent pas, au total, dépasser 50% du budget, selon le droit européen. De fait, pour les petits films, le changement n'aura pas toujours d'impact, mais pour les grosses productions il est très important".

Parmi les grosses productions américaines tournées sur le sol islandais, on peut citer Journey to the Centre of the Earth 3D et Flags of our Fathers de Clint Eastwood. Le prochain très gros projet que les nouvelles incitations fiscales devraient attirer est le titre au budget de 50 à 70 millions de dollars Viking, qui sera tourné en anglais par le réalisateur-producteur islandais Baltasar Kormákur et produit par la société américaine 26 Films.

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss