Nico, 1988 (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
Le Redoutable (2017)
Thelma (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: France

106 coproductions avec 34 pays en 2014

par 

106 coproductions avec 34 pays en 2014

- En dépit de la contraction globale des financements (lire l'article), l’industrie cinématographique française a démontré une nouvelle fois son très haut degré d'ouverture sur le monde avec 41,1 % de coproductions internationales sur les 258 longs métrages agréés en 2014, selon le bilan annuel dévoilé par le CNC.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

106 coproductions avec 34 pays ont vu le jour l'an dernier (contre 116 l'année précédente et un record de 129 en 2012) avec 51 majoritaires françaises (4 de moins que l'année précédente) et 55 minoritaires (-6) pour un total de 394,14 M€ (en très nette baisse de 28,6 % pour un cumul à son plus bas niveau depuis 2001) pour lequel les investissements français (198,25 M€) et étrangers (196,69 M€) ont diminué à peu près dans les mêmes proportions.

L'Europe reste la zone de coproduction naturelle pour la France. Avec 36 films (26 coproductions majoritaires françaises et 10 minoritaires), la Belgique est toujours de très loin le partenaire privilégié, devant l’Allemagne (14 films dont 6 majoritaires, avec un fort reflux depuis 2012 des minoritaires françaises qui sont passés de 18 à 8), l'Italie (12 dont 3 majoritaires, un total incluant sept coproductions financières, c'est-à-dire sans apport artistique et technique du pays minoritaire) et la Suisse (11 dont cinq majoritaires).

Suivent l'Espagne (7 avec six minoritaires françaises), la Suède (5 minoritaires, un phénomène inédit), le Luxembourg (5 dont trois majoritaires), les Pays-Bas (4 minoritaires), la Grande-Bretagne (4 minoritaires), le Portugal (4 dont une majoritaire), la Pologne (deux minoritaires), la Roumanie (deux minoritaires), la Bulgarie (une majoritaire et une minoritaire), la Grèce (une majoritaire et une minoritaire), le Danemark (2 minoritaire), la Norvège (1 minoritaire), l'Irlande (1 minoritaire), la Serbie (1 majoritaire) et la Bosnie (1 minoritaire).

A signaler également la Géorgie (4 dont trois minoritaires françaises), la Russie (2 minoritaires), la Turquie (3 dont deux minoritaires françaises) et l'Islande (1 minoritaire)

Dans le reste du monde se distinguent les liens tissés avec le Canada (7 coproductions dont 5 minoritaires françaises) et Israël (4 dont trois minoritaires françaises). Il faut noter aussi des coproductions avec la Chine (2 minoritaires), l'Inde (1 minoritaire) et le Cambodge (1 majoritaire).

La France a coproduit sept films avec trois pays d'Afrique : la Tunisie (3 dont 1 majoritaire), l'Afrique du Sud (une majoritaire et une minoritaire) et l'Algérie (2 majoritaires). Enfin, quatre coproductions ont été montées avec des territoires latino-américains: l'Argentine (2 minoritaires françaises), la Colombie (1 minoritaire) et le Mexique (1 minoritaire).

Sur la liste des coproductions minoritaires françaises 2014 brillent des films signés entre autres Nanni Moretti, Paolo Sorrentino, Miguel Gomes, Joachim Trier, Giorgios Lanthimos, Jaco Van Dormael, Joachim Lafosse, Felix van Groeningen, Radu Muntean ou encore Semih Kapanoglu.

 

dans ce country focus

Newsletter

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss