Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Italie

Anica publie de bons résultats pour 2008, mais le temps se couvre

par 

Anica publie de bons résultats pour 2008, mais le temps se couvre

- Le marché italien tient bon : selon le rapport annuel présenté par l'Anica, le nombre de titres italiens produits en 2008 a augmenté et les recettes du box-office n'ont été que très peu affectées. En revanche, l'avenir des financements publics est préoccupant.

Riccardo Tozzi, président de l'association de producteurs Anica, explique : "Il y a eu une grosse augmentation du nombre de films produits, 154 en tout, soit une trentaine de plus qu'en 2007. On le doit la multiplication des films à petit budget (29 contre 5 il y a deux ans). Hélas, le rendement des coproductions au box-office a été insuffisant alors que les aides d'État aux coproductions ont augmenté ces deux dernières années".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'introduction des crédits d'impôts, désormais imminente, favorisera l'apport de capitaux privés, dont on peut estimer qu'ils augmenteront de 10 à 15%, mais un problème demeure : la réduction du Fonds unique pour le spectacle, qui ne garantit plus 25% des financements publics au cinéma. Paradoxalement, "l'État ne contribuant plus aux recettes, c'est le cinéma qui va financer l'État et non l'inverse", affirme Tozzi, qui estime que la situation doit être corrigée très vite, "sans quoi il faudra demander une forte mobilisation de toutes les catégories du secteur".

Le box-office 2008, tout compris, s'est monté à 593,7 millions d'euros pour 99,3 millions d'entrées. C'est un peu moins qu'en 2007 (3,8% de moins pour les recettes et 4,1% de moins pour les entrées). La part de marché des films italiens a néanmoins tenu bon, atteignant 29% et confirmant ainsi la tendance positive constatée ces dernières années.

Le Top 10 des societés de distribution pour 2008 voit Universal en tête, avec 49 films et 117 millions d'euros de recettes, soit 20% du total. Suivent Medusa Film (17%), 01 Distribution (11%), Warner Bros (10%) et FilmAuro (8%).

En 2008, 28 films italiens ont dépassé la barre du million d'euros, renouvelant presque le record de 2007 (29). Les comédies ont toujours la préférence des spectateurs, mais la grande variété des genres représentés et le succès des films de qualité ont été confirmés.

Les rapports du secteur avec les chaînes de télévision restent difficiles. "Elles achètent les films mais ne les diffusent pas ou les programment à des heures impossibles", s'insurge Tozzi.

 

dans ce country focus

Newsletter

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss