Brimstone (2016)
El bar (2017)
Sage Femme (2017)
Fixeur (2016)
The Giant (2016)
Nocturama (2016)
Fiore (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Hongrie

Les cinémas art & essai sur le fil du rasoir

par 

Les cinémas art & essai sur le fil du rasoir

- La conférence Europa Cinemas qui s’est déroulée à Paris du 22 au 25 novembre a donné l’occasion de faire le point sur le secteur de l’exploitation en Hongrie. Selon Tibor Bíró qui gère l’Urania et le Beke à Miskolc, "les salles art et essai ont maintenu leur fréquentation au niveau de 2011 sur un marché national en recul. Mais ces résultats pourraient être encore meilleurs si l’on pouvait programmer davantage de films hongrois. Les aides automatiques à l‘exploitation ont été interrompues pendant près de deux ans, ce qui a entraîné la fermeture de neufs cinémas art & essai sur les 44 du pays. Nous attendons une complète résolution de la situation en 2013 avec une reprise des soutiens automatiques, mais des avancées ont déjà eu lieu cette année, notamment avec une aide d’urgence pour les salles art & essai (7000 euros maximum par écran) qui a été débloquée au premier trimestre. Le processus de transformation de l’industrie cinématographique nationale n’est pas encore achevé et les premiers résultats significatifs du nouveau système de soutien à la production ne sont pas attendus avant 2013 – 2014. Les exploitants et le public attendent des films hongrois à potentiel qui manquent vraiment actuellement."

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"La numérisation des salles s’est accélérée cette année. La plus grande chaîne de multiplexes (Cinema City) qui domine très nettement le marché, a équipé tous ses écrans en début d’année. Le ministère a pris conscience de l’urgence et a aidé dix cinémas art & essai à s’équiper cette année, 75% du financement étant pris en charge par l’Etat et 25% par les collectivités locales. Dix autres cinémas devraient être aidés bientôt de la même manière et si le mouvement se poursuit l’an prochain, tout le parc pourrait être numérisé fin 2013. En échange de cette aide, les salles s’engagent à rester des cinémas art & essai pour au moins deux ans. Il faut savoir que la plupart de établissements art & essai ne peuvent pas financer leur équipement en raison de trop faibles recettes et que les banques ne leur prêtent pas d’argent. Par ailleurs, actuellement, environ 90% des films sont fournis seulement en copies numériques par les distributeurs et les salles qui ne réussiront pas à s’équiper rapidement ne pourront plus assurer la programmation et devront fermer."

Une analyse complétée par Eva Vezer, experte de l’industrie magyare pour Europa Cinemas. "Les aides à la distribution ont aussi été interrompues pendant deux ans, donc très peu de films européens non nationaux sont sortis. Et comme la production nationale s’était complètement arrêtée, l’offre de films en salles a été extrêmement restreinte. La situation des salles qui luttent pour leur survie commence à s’améliorer, mais le soutien européen via Europa Cinemas et en direction des distributeurs à travers le Programme Media est vital."

Newsletter

CASI HECHO Home

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring