Les Gardiennes (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
La Belle et la meute (2017)
L'Insulte (2017)
Makala (2017)
Winter Brothers (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Espagne

Le cinéma espagnol contrattaque avec des comédies (1)

par 

- Après quelques mois particulièrement durs pour le cinéma espagnol, à savoir les deux premiers mois de l’année 2010, (les films El cónsul de Sodoma, Hierro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Gabe Ibáñez
fiche film
]
, La herencia de Valdemar et Nacidas para sufrir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
ont tour à tour fait un flop), producteurs et distributeurs décident de sortir leur meilleure arme : la comédie. Après l’énorme succès, il y a deux ans, de Chef’s Special [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui a enregistré un peu moins d’un million de spectateurs, et l’année dernière deFuga de cerebros [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(1,15 millions d’entrées) et Al final del camino [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(presque un demi million d’entrées), on assistera ces deux prochains mois à une véritable invasion, dirigée, comme d’habitude, par les chaines télévisées, et à laquelle se sont jointes les majors américaines de la distribution.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pájaros de papel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le premier film tant attendu d’Emilio Aragón, ouvrira le bal le 12 mars prochain. Dire de cet homme qu’il est polyvalent relève de toute évidence de l’euphémisme (lire info). Entrepreneur, comique, présentateur, clown de noble lignage, musicien, acteur et maintenant aussi réalisateur, s’il y a bien quelque chose qu’Emilio Aragón sait faire, c’est avoir du succès. Et il semble que ce ne sera pas différent dans le domaine du cinéma. Cette comédie nostalgique produite par Versátil Cinema et Antena 3 (on devra s’attendre à une de ces campagnes de promotion monumentales) sera distribuée par Hispano Fox Film.

Deux semaines plus tard, le 26 mars, ce sera au tour de Una hora más en Canarias de David Serrano de faire sa première. Le réalisateur y combine à nouveau comédie et comédie musicale (lireinfo), tout comme il l’avait fait dans L’autre côté de la chambre. Ce film marque également le retour à la comédie du producteur Tomás Cimadevilla (Telespan 2000), après la parenthèse de Bad day to go fishing [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(lire info), d’Alvaro Brechner. Avec plus de dix ans d’expérience dans le domaine, Cimadevilla affirme « qu’avoir du succès avec une comédie n’est simple qu’en apparence. Etant donné qu’il n’existe pas de formule pour faire un film à succès, il faut avoir beaucoup de chance. »

En mars également, bien que le distributeur Universal n’ait pas encore annoncé la date définitive, sortira dans les salles La daga de Rasputín, deuxième long métrage de Jesús Bonilla (lire info), après son succès El oro de Moscú (1,25 millions de spectateurs en avril 2003). Le film a été produit par Enrique Cerezo PC et Telecinco Cinema.

Dans cet article, nous poursuivrons à analyser le printemps des comédies espagnoles.

 

dans ce country focus

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss