L’Economie du couple (2016)
Belle Dormant (2016)
Miséricorde (2016)
La Communauté (2016)
The Young Lady (2016)
Grave (2016)
Fixeur (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Espagne

Le secteur culturel international demande à l'Espagne de revenir sur l'augmentation de la TVA

par 

Le secteur culturel international demande à l'Espagne de revenir sur l'augmentation de la TVA

- Après le peu d'effet de la lettre ouverte adressée en septembre par le monde de la culture espagnol au gouvernement pour protester contre l'augmentation alors imminente de la TVA sur les places de cinéma, la musique et le théâtre, le 7 décembre, ce sont les principales associations internationales du secteur qui ont sollicité directement le Président du Conseil espagnol, Mariano Rajoy, pour qu'il reconsidère la suppression de la TVA réduite dans le domaine culturel.


La lettre, envoyée de Bruxelles, a été signée notamment par la CEPI (European Coordination of Independent Producers, une association qui réunit 95% des producteurs audiovisuels européens), la FERA (Federation of European Film Directors), la FIA (International Federation of Actors), la FIAD (International Federation of Film Distributors Associations), la FIAPF (International Federation of Film Producers Associations), l'IFTA (Independent Film & Television Alliance), la MPA (Motion Picture Association) et l'UNIC (International Union of Cinemas).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“La décision du gouvernement espagnol fait du tort au secteur de la culture : elle affecte la défense de la diversité culturelle et favorise le piratage en matière de cinéma. Cela va réduire les investissements dans tout le secteur de la culture espagnol et lui coûter des milliers d'emplois", dit la lettre. Ses signataires ne perdent néanmoins pas espoir : "Il est encore temps de revenir sur cette décision dommageable".

Cet appel lancé par le secteur de la culture mondial au gouvernement espagnol précède de peu l'approbation par ce dernier de la Loi de budget 2013.

Fin novembre, soit environ trois mois après le passage de la TVA à 21% dans le domaine culturel, l'Union des associations d'entrepreneurs du secteur de la culture espagnol a dressé un bilan qui selon Pedro Pérez, président de la FAPAE, "reflète ce qu'on prévoyait de pire" : le box-office, une fois amputé de la TVA, perd 34% par rapport aux recettes pour la même période en 2011.

 

dans ce country focus

Newsletter

courgette oscar shortlist

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250