Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Espagne

Publication du bilan 2014 dans les cinémas espagnols

par 

Publication du bilan 2014 dans les cinémas espagnols

- Hier, l'Académie du cinéma d'Espagne a accueilli la présentation du Bilan 2014 dans les cinémas espagnols en chiffres, un document constitué par Barlovento Comunicación, Media Research & Consultancy et Rentrak où l'on note les effets terribles du piratage sur l'industrie, avec près de 571 millions d'euros de pertes. Cependant, le bilan montre aussi que grâce au film-phénomène Ocho apellidos vascos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(troisième film européen de l'année en recettes), le box-office de l'année a été exceptionnel, avec 24,05% de part de marché pour le cinéma local, ce qui met fin selon Antonio Resines, le président de l'Académie, à "la malédiction des spectateurs réticents vis-à-vis du cinéma espagnol".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Lorena González, DG de l'ICAA, était également présente. Elle a souligné le rapprochement entre le cinéma espagnol et le public et affirmé qu'il était une preuve du potentiel de cette industrie, qui espère bénéficier prochainement d'une nouvelle loi sur le financement. L'ACE14 a présenté des chiffres sur l'exploitation en salle et sur les autres supports (télévision gratuite, payante et VàD) et analysé les nouvelles habitudes du public, les conditions de financement, la distribution et la production.

Au niveau des coproductions, la France est le pays avec lequel l'Espagne a le plus collaboré. 64% des films lancés ont trouvé la plus grande partie de leurs financements auprès des chaînes de télévision qui en ont acheté les droits, TVE en tête (30 films). En tout, 114 films sont sortis sur 8907 écrans, réalisant 125,69 millions d'euros de recettes, des chiffres tous bien supérieurs à ceux atteints en 2013.

Bien qu'à ce jour, les recettes soient inférieures de 60% à ce qu'elles étaient il y a 12 mois, on peut espérer que 2015 sera une autre bonne année pour le cinéma espagnol, grâce aux bons résultats de Perdiendo el norte [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Ahora o nunca [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et au succès qu'on espère pour les nouveaux films d'Amenabar (lire l'article) et Alex de la Iglesia (article) et pour Ocho apellidos catalanes d'Emilio Martinez Lazaro (article), qui sortira le 20 novembre. 

 

dans ce country focus

Newsletter

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss