Mise à mort du cerf sacré (2017)
In the Fade (2017)
Jeune femme (2017)
Makala (2017)
Happy End (2017)
120 battements par minute (2017)
La Lune de Jupiter (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Slovaquie

Les films tchèques et slovaques dopent les entrées dans les cinémas nationaux

par 

Les films tchèques et slovaques dopent les entrées dans les cinémas nationaux

- L'année commence bien pour les films tchèques et slovaques, qui dominent le classement des meilleurs résultats pour un premier week-end à l'affiche. Le film tchèque Hourly Husband [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, premier long métrage du metteur en scène de théâtre Tomáš Svoboda, une comédie plaisante sur la guerre des sexes et les relations en crise, s'est projeté à la troisième place du classement en son premier week-end avec 14 132 entrées en Slovaquie, soit seulement 882 de moins qu'Exodus de Ridley Scott, sorti la même semaine. Hourly Husband a maintenu sa belle position : en son troisième week-end, le film a réalisé 8544 entrées et il continue de bien fonctionner, totalisant pour le moment 66 012 spectateurs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film a eu une trajectoire similaire en République tchèque, collectant 32 771 entrées en son premier week-end. Hélas, la comédie n'a pas raflé la première place du fait de l'arrivée dans les salles du film local The Photograph [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Irena Pavlásková, inspiré de la vie du photographe et enfant terrible Jan Saudek. Ce titre, interprété par Karel Roden, a séduit dès 37 989 spectateurs dès son arrivée à l'affiche, se plaçant directement au sommet du classement du week-end. Après cinq semaines d'exploitation, Hourly Husband totalise 164 454 entrées. The Photograph en est à 114 218 entrées après trois semaines.

La nouveauté slovaque Hostage, de Juraj Nvota, en lice pour quatre prix aux Lions du cinéma tchèque (lire l'article) puisque son coproducteur est tchèque, est arrivé sur les écrans nationaux le 8 janvier pour se placer directement en troisième position en son premier week-end avec 6023 spectateurs, soit seulement 427 de moins que Seventh Son, lancé au même moment dans les cinémas slovaques. À présent, le film totalise déjà 13 365 entrées, et Hostage sera projeté à l'EFM-Marché du film européen du désormais imminent Festival de Berlin. Les ventes internationales du film sont gérées par ALEF Film and Media.

Tout récemment, les classements du week-end des deux pays anciennement réunis ont été étonnament dominés par le troisième volet de la trilogie comique provinciale Babovřesky de Zdeněk Troška, lancé le 22 janvier. La comédie de village précédente de Troška, Babovřesky 2, a terminé à la sixième place du Top 50 2014, avec 254 494 spectateurs pour 1,1 million d'euros de recettes. La troisième partie du triptyque a réalisé 54 165 entrées en son premier week-end en République tchèque, et 26 880 en Slovaquie.

Newsletter

Cannes NEXT

Follow us on

facebook twitter rss

Swiss Films Cannes