Ava (2017)
120 battements par minute (2017)
Happy End (2017)
La Lune de Jupiter (2017)
The Square (2017)
Le Redoutable (2017)
A Ciambra (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Danemark

Les films danois perdent 286 000 spectateurs par surabondance

par 

Les films danois perdent 286 000 spectateurs par surabondance

- Après le premier semestre, les entrées vendues au Danemark par les productions nationales dépassaient deux millions, et on avait toutes les raisons de commander du champagne Heidsieck 1907 en anticipation du record qui allait être battu (les 4 275 000 entrées réalisées en 2008, meilleur résultat en 32 ans).

"Sauf que le cinéma danois est parti en vacances d'été : entre le 7 juin et le 6 septembre (un trimestre entier), il n'y a pas eu une seule sortie locale", explique dans le magazine Ekko Kim Pedersen (photo), président de l'association d'exploitants Danish Cinemas et vice-président de l'Union internationale des cinémas.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"Il vaudrait mieux annuler le Heidsieck 1907, ou du moins le remplacer par du Veuve Cliquot, car après tout, c'est tout de même la troisième meilleure année pour le cinéma danois depuis 1980, avec des entrées qui devraient dépasser à la fin de l'année quatre millions".

Selon Pedersen, la surabondance des films danois arrivant en même temps à l'affiche a coûté à cinq productions nationales environ 286 000 entrées, après un début d'année illuminé par This Life [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Anne Grethe Bjarup Riis
fiche film
]
d'Anne-Grethe Bjarup Riis et A Royal Affair [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Mikkel Boe Følsgaard
interview : Nikolaj Arcel
fiche film
]
de Nikolaj Arcel (qui totalisent maintenant respectivement 765 000 et 529 000 entrées).

L'automne semblait si prometteur, avec une comédie de Susanne Bier, un épisode de la saga Father of Four [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, un drame réalisé par Bille August et une comédie d'Hella Joof. Le record de 4 275 000 semblait possible à atteindre, même sans compter La Chasse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Thomas Vinterberg
interview : Thomas Vinterberg
fiche film
]
, que Zentropa a eu la mauvaise idée de lancer sept mois après Cannes. Aucun insuccès n'était prévu.

"Mais la saison s'est avérée trop chargée, avec sept sorties danoises prévues en cinq semaines, et pour ne rien arranger, la date de lancement de Love Is All You Need [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Bier a été rapprochée d'une semaine des vacances de la Toussaint, tandis que celle d'Almost Perfect de Joof a été déplacée de manière à coÏncider avec les vacances. Au résultat, neuf films, soit 42,5% de la production de l'année, ont été concentrés sur sept semaines

Le calendrier a été en partie influencé par la sélection de Love Is All You Need [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et A Hijacking [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tobias Lindholm
fiche film
]
de Tobias Lindhold à Venise, celle de A Caretaker's Tale [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Katrine Wiedemann à San Sebastian, et le fait que Marie Krøyer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'August devait sortir avant le 1er octobre pour être éligible pour concourir aux Oscars.

 

dans ce country focus

Newsletter

Producers on the Move

Follow us on

facebook twitter rss

Filmitalia Cannes 2017