La Colère d'un homme patient (2016)
Orpheline (2016)
Félicité (2017)
Paris La Blanche (2016)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Norvège

Le fonds norvégien Sørfond soutient cinq projets venant de PVD

par 

Le fonds norvégien Sørfond soutient cinq projets venant de PVD

-  Le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, récompensé trois fois à Cannes, notamment de la Palme d'or pour Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2010), fait partie des bénéficiaires des soutiens qu'a accordés hier le fonds norvégien Sørfond, qui a distribué 250 000 euros entre cinq projets représentant des pays en voie de développement où, pour des raisons politiques ou financières, ils pourraient être difficiles à produire.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sørfond, alimenté par le Ministère norvégien des Affaires étrangères et géré par l'Institut du cinéma de Norvège et la Fondation Films from the South (qui organise chaque année à Oslo le festival du même nom), a décidé d'épauler Weerasethakul pour le projet Cemetery of Kings, scénarisé par lui, qui sera produit par Kick the Machine avec les Norvégiens Eric Vogel et Ingunn Sundelin, de Tordenfilm.

Tandis que Cemetery of Kings se passe "dans un univers mythique et politique", l'Éthiopien Yared Zeleke explorera dans Lamb la manière dont un petit garçon affronte la perte de son foyer et de sa famille. Ce titre sera produit par Slum Kid Films avec, côté norvégien, Alan R Milligan de Films Farms. Le Ghanéen Akosua Adoma Owusu présentera quant à lui le portrait d'un coiffeur africain dont la fille est albinos. Son film, Black Sunshine sera coproduit par la société mexicaine Piano avec la Norvégienne Ingrid Lill Høgtun (Barentsfilm).

Niyongabo Yves Montand, qui vient du Rwanda, se concentrera sur Giti, le seul village du pays qui a pu résister au génocide de 1994 et protéger ses 450 000 habitants. Son documentaire, Giti – Paradise in Hell, sera produit par Almond Three Films Rwanda, lui aussi avec Høgtun de Barentsfilm. Le réalisateur haïtien Raoul Peck suivra de son côté dans Murder in Pacot l'histoire d'un couple marié essayant de surmonter les effets du tremblement de terre de 2010. Le film réunira Velvet Film avec Rune Thorkildsen pour Ape&Bjørn côté Norvège.

“Avec plus d'argent, on aurait facilement pu soutenir plus de projets. Ces cinq scénarios se sont démarqués pour la vision qu'ils illustrent, pour leur originalité et leur créativité et pour le fait qu'ils sont urgents et importants, chacun à sa manière", a dit le jury, qui comprenait la réalisatrice saoudienne Haifa Al-Mansour, son homologue local Dag Johan Haugerud et l'actrice Tone Johnsen, et a dû examiner 63 candidatures.

 

dans ce country focus

Newsletter

Bridging the Dragon

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home