Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Grèce

Le marché de Thessalonique double ses chiffres malgré la conjoncture

par 

Le marché de Thessalonique double ses chiffres malgré la conjoncture

- Avec plus du double de professionnels et projets par rapport à l'année dernière, la section marché du Festival international de Thessalonique, baptisée Agora, fait plus que se maintenir au niveau des éditions précédentes.

Agora, qui présente jusqu'à 200 titres, est adjoint du forum de la coproduction Crossroads et du volet Works in Progress. Ces trois parties du marché travaillent de concert pour aider les nouveaux films et talents à obtenir l'attention nécessaire, du développement à la sortie en salle.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“Toutes les sections du marché sont connectées entre elles, confirme Angeliki Vergou, responsable de Crossroads, ce qui signifie que dès qu'un projet se présente dans n'importe quel volet du marché, nous tâchons de le soutenir à toutes les phases de sa réalisation, jusqu'à le faire projeter dans le cadre du festival, quand c'est possible".

C'est ce qui s'est passé pour Loverboy [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Ada Condeescu
fiche film
]
de Cătălin Mitulescu, qui a débuté son parcours en remportant la bourse du Fonds Balkans à Thessalonique en 2006 et a fait son avant-première mondiale cette année à Cannes, avant de retourner en Grèce. De même pour Man at Sea de Constantine Giannaris, projeté au Forum de la dernière Berlinale. Un nouveau montage de ce film doit être projeté à Thessalonique demain. L'avant-première grecque du lauréat de Locarno Unfair World [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de Philippos Tsitos, est quant à elle prévue pour ce soir.

“On note un intérêt accru pour les productions grecques par rapport aux années précédentes", souligne Yanna Sari, la directrice du marché. Pour Vergou, "les distributeurs qui participent à Agora savent qu'ils y trouveront principalement des films des Balkans, de la région méditerranéenne et de la Grèce, et c'est ce qu'ils viennent y chercher".

Cet intérêt pour le cinéma grec est également manifeste dans le fait que les deux titres grecs de la compétition internationale, JACE de Menelaos Karamanghiolis et Paradise [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Panagiotis Fafoutis (présentés respectivement en avant-première européenne et mondiale), dominent pour le moment les demandes de projection à la vidéothèque numérique du marché. Cette vidéothèque restera ouverte à tous les professionnels et journalistes accrédités jusqu'à la remise ce week-end des prix Crossroads et Works in Progress, qui clôtureront le marché.

 

dans ce country focus

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss