Une vie (2016)
Western (2017)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
Out (2017)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Sage Femme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Grèce

La Guilde des réalisateurs grec attaque l'Académie du cinéma hellènique

par 

La Guilde des réalisateurs grec attaque l'Académie du cinéma hellènique

- Tandis que le Festival de Thessalonique bat son plein, et propose cette année un nombre de productions nationales qui n'avait été atteint depuis des années, l'industrie locale est secouée par des crises internes.

En réponse à la réaction véhémente de l'Académie du cinéma hellénique contre l'élection (qualifié de "coup") par le CA du Centre de la cinématographie grec de Harris Papadopoulos à sa direction (lire l'article), la Guilde des réalisateurs grecs, menée par ce dernier, a riposté pour défendre son président et sa nomination.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“La Guilde souhaite exprimer sa peine devant l'intervention d'un petit groupe qui s'est autoproclamé Académie", dit le communiqué de presse qu'a publié la fédération mardi, se référant aux difficultés qu'a eu l'Académie à élargir ses rangs en quatre ans d'existence. Le Centre qualifie les déclarations de l'Académie de "brutales, peu éthiques et suspectes", lui opposant "trois décennies de service dévoué en faveur du cinéma grec”.

Concernant les remarques de l'Académie par rapport à la petite majorité (quatre voix contre trois) obtenue par Papadopoulos, le Centre répond que "l'unanimité n'est pas requise" par le règlement et que quel que soit le résultat, le ministère n'a d'autre choix que d'approuver la décision de son conseil d'administration – "Comme le veut la loi, le ministre est tenu d'approuver la proposition du CA du Centre. La décision a été prise conformément à la loi de désigner Harris Papadopoulos, et le ministre est à présent tenu de le nommer". 

Le même mardi, l'association nationale des producteurs audiovisuels, la SAPOE, a également publié un communiqué enjoignant au Centre d'expliquer immédiatement "pourquoi le mandat de son directeur Grigoris Karantinakis n'a pas été renouvelé". Cette demande renvoie aux remarques contestées qu'a émises le membre du CA du Centre et véhément supporter de Papadopoulos Yiannis Glezos. La SAPOE conclut en soulignant qu'on peut se demander "si le fait que certaines productions de la chaîne publique ERT aient été attribuées à des membres du Centre était considéré comme une preuve de leurs compétences administratives”.

Les déclarations de la SAPOE ont toutefois moins de poids que si elle avait cité les noms des membres du Centre auxquels elle se réfère. 

 

dans ce country focus

Newsletter

Film Business Course
Gijon_Home
Emilia Romagna_site FR

Follow us on

facebook twitter rss