Makala (2017)
The Square (2017)
120 battements par minute (2017)
You Were Never Really Here (2017)
In the Fade (2017)
Mise à mort du cerf sacré (2017)
Jeune femme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Grèce

L’Académie hellénique du cinéma dévoile une étude sur l’industrie du film nationale

par 

L’Académie hellénique du cinéma dévoile une étude sur l’industrie du film nationale

- Une étude présentée par l’Académie hellénique du cinéma mardi dernier révèle que le manque d’aides fiscales et la lourdeur des formalités administratives sont les principaux obstacles que rencontre l’industrie du film grecque pour se développer. L'étude, commanditée par l'Académie et la Fondation Onassis, a été conduite par la Fondation pour la recherche économique et industrielle, dont le conseiller scientifique, le professeur Aggelos Tsakanikas, était présent en personne pour expliquer ses résultats.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans sa présentation, Tsakanikas s'est particulièrement attardé sur l'impact du cinéma sur l'économie : “La production de 20 films d’un budget approximatif de 450 000 euros par an peut déboucher  sur une augmentation du PIB de 14,2 millions d’euros et créer 272 nouveaux emplois". Afroditi Panagiotakou, porte-parole de la Fondation Onassis, a précisé : “La Fondation envisage d'investir dans la production de films, de sorte qu'il est utile de savoir ce que 450 000euros représentent pour l’économie locale”.

Concernant les possibilités de coproduction entre la Grèce et d’autres pays, Tsakanikas a souligné qu'“un investissement de 25 millions d’euros dans une production européenne à gros budget pourrait augmenter le PIB de 39 millions”, mais il déplore l'absence d’une Commission du film qui soit bien organisée et active, car si cette institution existait, elle pourrait apporter son aide dans les démarches administratives pour l'autorisation de permis, très lourdes en Grèce.

En réponse à cette allusion à l'inactivité de la Commission existante, le réalisateur Grigoris Karantinakis, du Centre de la cinématographie grec, a objecté : “Ce n’est pas tout à fait exact”. Contacté par Cineuropa, il a expliqué : “La Commission du film existe au sein du Centre, et nous offrons nos services en fonction des besoins des gens. Le problème est que les ministères concernés refusent de travailler ensemble à une simplification des procédures et que notre travail est par ailleurs entravé par les contraintes réglementaires qui nous empêchent d'embaucher des personnes qualifiées".

En l'absence de la responsable du département cinéma du Ministère de la Culture Angela Gerekou, son porte-parole, Panagiotis Tsiligiannis, a affirmé que le ministère était déjà en train de prendre des mesures pour aider l’industrie du film locale dans tous les champs sus-mentionnés. “Les mesures que nous avons prises n'ont pas encore été rendues publiques, mais nous prévoyons de les annoncer avant la fin de l'année”, a-t-il ajouté. 

 

dans ce country focus

Newsletter

Producers on the Move

Follow us on

facebook twitter rss

Filmitalia Cannes 2017