Toni Erdmann (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
L'Ornithologue (2016)
Ma vie de courgette (2016)
L'Avenir (2016)
La Fille inconnue (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: République Tchèque

Une nouvelle incitation couvrant jusqu'à 20% du budget des productions

par 

- La Commission européenne a approuvé le plan de stimulation de l'industrie du cinéma du gouvernement tchèque. Ce Programme de soutien à l'industrie du cinéma tchèque offre aux productions éligibles des bourses pouvant aller jusqu'à 20% des coûts de production pris en compte.

Le programme entre en vigueur le 7 juillet 2010. La mesure a été approuvée par le gouvernement tchèque l'automne dernier. Le ministère de la Culture l'a soumise à l'approbation de Bruxelles au mois de janvier.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Pour avoir droit à ces aides, les projets doivent répondre à une série de critères : les producteurs doivent avoir assuré au moins 75% de leur budget auprès d'autres sources et être au-dessus d'une somme minimum (15M de couronnes, soit 582.000 euros pour les longs métrages). Les demandes ne sont éligibles que si elles proviennent de contribuables – ce qui entraîne pour les producteurs étrangers la nécessité de trouver un coproducteur tchèque ou d'ouvrir une filiale sur le territoire pour avoir accès aux soutiens.

Les projets doivent aussi être qualifiés d'intérêt culturel européen ; ils sont évalués par rapport à leur contenu, leur contexte géographique et leur production (équipe, lieux de tournage...) par un conseil de professionnels composé du producteur Jan Balzer, du recteur de l'Académie des arts dramatiques, Ivo Mathé, du directeur de la Chambre de cinéma tchèque, Petr Mošna, du réalisateur Ondřej Kepka et du producteur Karel Kochman.

Les bourses ne sont accordées qu'après que les dépenses relatives au projets acceptés aient fait l'objet d'un audit. L'État a réservé à ce programme d'aide, pour sa première année, 400 millions de couronnes (15,5M €).

Ce programme a pour fin de restaurer la compétitivité du cinéma tchèque sur le plan international, les effets cumulés de la chute du dollar américain, du resserrement des crédits et de l'existence d'incitations au cinéma dans d'autres pays ayant causé une diminution des investissements dans l'industrie du cinéma tchèque.

Selon l'Association des producteurs audiovisuels tchèques, en 2008, les productions internationales ont directement contribué à hauteur de 705M de couronnes (27,4M €) à l'économie du pays (contre les 2,1 milliards de couronnes, soit 81,5M €, dépensés en 2007 et les 5 milliards, soit 194M €, dépensés en 2003.

Newsletter

Home Sweet Home

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs