L’Economie du couple (2016)
Belle Dormant (2016)
Miséricorde (2016)
La Communauté (2016)
The Young Lady (2016)
Grave (2016)
Fixeur (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: République Tchèque

Les films tchèques et slovaques s'en sortent bien aux box-offices nationaux

par 

Les films tchèques et slovaques s'en sortent bien aux box-offices nationaux

- D'après les chiffres publiés par l'Union des distributeurs de la République tchèque, les recettes du premier semestre 2015 sont les plus élevées des 15 dernières années. Le nombre total d'entrées a augmenté de 17% pour atteindre 6,33 millions tandis que les recettes ont progressé de 19% (environ 30,23 millions d'euros). La production nationale la plus vue a été Life is Life [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Milan Cieslar (septième au Top 10), suivi par The Photograph [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Irena Pavlásková, Dodgeball [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Petr Nikolaev et Hourly Husband [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Tomáš Svoboda. 50 nuances de Grey a lui-même enregistré plus d'un demi-million d'entrées.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)EFM 2017 468x60

Même en ce début de saison estivale, la grande saison des blockbusters américains à gros budget, les productions nationales n'ont pas été écartées des classements tchèque et slovaque. Home Care [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Slávek Horák
fiche film
]
de Slávek Horák, qui a récemment fait son avant-première mondiale à Karlovy Vary, a bien démarré en République tchèque, totalisant 11 026 entrées en son premier week-end pour finir à la sixième place du classement hebdomadaire. Cette tragicomédie humaine sur une infirmière qui aide tout le monde mais oublie de penser à elle, a toutes les qualités pour être un succès dans les salles tchèques.

La comédie Life is Life de Cieslar, qui est la suite de Love is Love (2012), s'est emparée de la huitième place et continue de bien marcher après neuf semaines d'exploitation (il atteint 225 663 entrées au total). Le conte tchéco-slovaque Seven Ravens d'Alice Nellis, qui a collecté 57 660 entrées en sept semaines suivant sa première, a terminé à la dixième place du classement. Le dernier projet d'Helena Třeštíková, qui a remporté le prix du meilleur documentaire de plus de 60 minutes à Karlovy Vary, figure aussi Top 20 de la semaine en République tchèque, et le portrait chronologique Mallory, qui s'étend sur 13 ans, a lui aussi commencé sur les chapeaux de roue.

Le classement hebdomadaire slovaque place Seven Ravens [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 en huitième position. Le film, encensé par la critique, a vendu 37 061 entrées en huit semaines. Aussi surprenant soit-il, le film hybride Victoria Angel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Juraj Šajmovič qui associe la comédie populaire villageoise à la comédie pour adolescents autour de l'histoire d'une bloggeuse de mode de 14 ans qui essaie de se réconcilier avec son père, dont elle s'était éloignée après la mort de sa mère, au moment où elle vit ses premiers émois amoureux, a totalisé 533 entrées en Slovaquie (en plus des 2656 précédentes) et s'est ainsi emparé de la douzième place. Le film est cependant sorti du Top 20 tchèque, n'y ayant réalisé que 314 entrées la semaine précédente. Quant à la comédie animée Lokalfilmis [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Jakub Kroner, après cinq semaines d'exploitation, elle se trouve au treizième rang du classement slovaque (46 246 entrées au total). La comédie Hourly Husband (73 734 entrées au total) et The Photograph de Jan Saudek (5202 entrées), sorti sur quelques écrans seulement, se retrouvent respectivement à la quatorzième et dix-septième place du Top 20 slovaque.

Newsletter

courgette oscar shortlist

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250