Glory (2016)
One Step Behind the Seraphim (2017)
L'Usine de rien (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Country Focus: Portugal

Portugal: la nouvelle loi sur le cinéma, pourtant approuvée, n'entre pas en vigueur

par 

Portugal: la nouvelle loi sur le cinéma, pourtant approuvée, n'entre pas en vigueur

- L'épisode le plus récent du processus mouvementé de mise en place de la nouvelle loi portugaise sur le cinéma est un triste exemple du peu de respect dont fait preuve le pays, certes fortement frappé par la crise et contraint à l'austérité, à l'égard de la culture et du secteur audiovisuel : en effet, contrairement à ce qu'avait promis le secrétaire d'État à la Culture Jorge Barreto Xavier (photo) lors d'une rencontre organisée en novembre avec les représentants du secteur, le décret d'application de la nouvelle loi sur le cinéma ne sera finalement pas publié cette semaine.

La nouvelle loi sur le cinéma a été approuvée le 25 juillet et publiée au Journal Officiel lusitanien (le Diario de la República) le 6 septembre, mais elle ne peut entrer en vigueur sans un décret d'application du gouvernement.

Ce retard pourrait compromettre les prochaines attributions d'aides au cinéma, prévues pour le mois de janvier. En réaction, un groupe de cinéastes, dont Manoel de Oliveira, João Botelho, Miguel Gomes, Teresa Villaverde et Raquel Freire, ont signé un message intitulé Cinéma portugais bloqué ! qui a été publié sur le blog de l'Association des réalisateurs portugais.

Ce document accuse le gouvernement d'être incapable "d'appliquer la loi qu'il a élaborée" et de ne pas donner signe qu'il existe "un semblant de volonté politique de le faire". Ceci, ajoutent les signataires, "est en contradiction totale avec l'attitude du nouveau secrétaire d'État, qui avait affirmé son intention de dialoguer et résoudre rapidement et efficacement l'immobilisation du cinéma portugais".

L'immobilisation en question est liée à la suspension totale des subventions destinées au secteur cette année (lire l'article), une coupure des vivres qui a empêché une série de productions d'avancer. Les cinéastes demandent donc au premier ministre Pedro Passos Coelho, responsable général de la Culture dans le pays, d'engager immédiatement "la publication du décret d'application rédigé par le secrétariat d'État (…) pour que la nouvelle loi puisse enfin entrer en vigueur".

Newsletter

Jihlava
San Sebastián Full
Focal Production Value

Follow us on

facebook twitter rss