Corps et âme (2017)
La mauvaise réputation (2017)
Nico, 1988 (2017)
Arrhythmia (2017)
The Charmer (2017)
Scary Mother (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Distribution et exploitation

La distribution d'un film d'animation (2)

par 

- Camille Trumer est directrice de UIP France depuis 2003.

La Distribution d’un film d’animation est-elle identique à celle d’un long-métrage classique ?

La réponse est évidemment NON et ceci quelque soit le budget, le type ou la provenance du film d’animation.

C’est aujourd’hui une évidence qui s’est forgée pour nous au fil des sorties des films d’animation : que ce soit les Rugrats, Antz, Land Before Time, Shrek 2, Balto ou Shark Tale… Le travail est différent d’un film classique.
Cette vérité reste valable (voir prend encore plus de poids) dans le cadre d’une Distribution de film comme Kirikou, Les triplettes de Belleville ou La prophétie des grenouilles. Même si en matière d’animation nous pouvons également parler de sorties de Blockbusters et/ou de Sleepers, le travail se fait différemment des sorties de films d’un autre genre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans l’animation aussi nous pouvons parler de Développement et d’Art et Essai. L’erreur fondamentale à éviter est d’après moi celle qui est encore faite par certaines Major Companies, à savoir de développer un plan de sortie basé sur,et proportionnel au budget de production du film. Il n’y a que lors de la vision de l’œuvre que l’on peut en évaluer le potentiel (avec les marges d’erreurs que l’on connaît tous) et ce ne doit être que sur cette base que l’on travaille la stratégie de sortie du film. Même si les différentes clés d’une sortie de film classique restent valables, certains des points prennent une importance démesurée.

Je veux parler de :
-la date de sortie
-du nombres copies
-de la publicité
-de la promotion
-des Avant-premières payantes ou pas

L’importance de la date de sortie

Celle-ci reste certainement l’élément fondamental de sortie d’un film. En effet, pour les films d’animation comme pour les films en général, la concurrence reste un élément déterminant qu’il faut donc étudier pour se placer en fonction de la concurrence. Pour le film d’animation en particulier, surtout s’il s’adresse aux enfants et aux familles, il est bien sûr essentiel d’être présent sur les vacances scolaires voir même un peu avant (une semaine ou quinze jours en fonction du potentiel du film).

Quel est le nombre de copies idéal ?

Il y a eu de grands débats en France sur ce point ; personne ne peut attester d’une vérité sûre concernant le nombre de copies. Leur quantité est bien entendu liée à la concurrence, mais surtout et avant tout au potentiel du film. Comme je le disais, la concurrence compte, car en fonction de ce qui se profile à l’horizon, le film aura plus ou moins de temps pour s’installer (d’où le rôle important du nombre de copies). La qualité est également un élément déterminant du nombre de copies.

Comment est réalisée la campagne publicitaire ?

Elle est faite ici, de façon plutôt classique, par les moyens traditionnels d’affichage (la publicité télévisuelle étant interdite en France) et par la Presse écrite, en priorité à destination des familles quand le film d’animation touche les enfants.

Qu’en est-il de la promotion, des avants-premières ?

Il est question de s’associer au plus de marques possibles, qui là aussi touchent les enfants (corn flakes, lait, bouteilles d’eau..)
La qualité du film reste un élément déterminant. Si d’une part on estime le film de qualité et d’autre part sa notoriété insuffisante, un système d’avant-premières (même gratuites) est indispensable pour développer le bouche à oreille dans les écoles (et on sait à quel point ceci est important.)

Publié par Cartoon, l’Association européenne du film d’animation
Cartoon Master Munich, Allemagne, Octobre 2004

 

dans ce dossier

Newsletter

Les Arcs report
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss