Corps et âme (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
L'Usine de rien (2017)
Soleil battant (2017)
La Belle et la meute (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Politique européenne

Plus de 3000 services de médias audiovisuels à la demande désormais proposés dans l’UE

par 

Plus de 3000 services de médias audiovisuels à la demande désormais proposés dans l’UE

- Le rapport établit la situation en ce qui concerne les services des différents types de VàD pour chaque pays européen: la nature des services, l’ampleur de la diffusion, le pays d’origine.

Tout d’abord on voit une augmentation importante du nombre de services audiovisuels à la demande dans l’UE qui dépasse le barre des 3000 (3088 précisement) en février dernier.

Le rapport classe et compte les différents types de services à la demande que l’on peut rencontrer actuellement dans l’UE :

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

·     services audiovisuels à la demande financés par la publicité (télévision de rattrapage, plateforme ouverte, chaînes de marque...): au nombre de 1104 services

·     services de médias audiovisuels à la demande fournis par les radiodiffuseurs publics: au nombre de 711 services

·     services de VoD à transactions payantes et par abonnement: au nombre de 409 services

On constate ensuite que les pays avec le plus grand nombre de services audiovisuels à la demande sont la Grande-Bretagne et la France avec respectivement 682 et 434 services. Ce qui est intéressant de relever est qu’une grande partie de ces services sont d’origines étrangères visant le marché national. On voit en Europe une grande mobilité des médias: prenant chaque pays individuellement, 60% des services de VoD sont étrangers. On constate également que parmit ces services étrangers, une majeure partie est d’origine Américaine.

Le rapport déclare que les services d’audiovisuels à la demande dans l’UE se développent, ils transforment rapidement le paysage médiatique et posent de nouvelles bases pour l’avenir du milieu. C’est pour cela que le rapport constate la situation avec des données de 2013 et annonce les réformes de 2014.

L’étude a été faite sur 50 films européens primés ou à succés afin d’analyser l’importance de ces services et la manière dont le public les utilise.

Même si on voit une montée du nombre des services audiovisuels à la demande, on constate qu’il subsiste des difficultés notamment pour se démarquer des services américains, beaucoup plus développés que les notres, et qui on déjà conquit un bon nombre de marchés. Il reste également ces différences linguisques et de situations économiques entre les pays de l’UE qui complique la mise en place de données globales.

 

dans ce dossier

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss