Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
Thelma (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Tendance du marché

Les recettes des salles de l'Union européenne atteignent un niveau record en 2011

par 

- Les recettes brutes des salles ont très légèrement progressé pour atteindre le niveau record de 6,4 milliards d'euros en 2011 2011 a été une année de stabilisation pour les recettes brutes des salles dans l'Union européenne : malgré le fort ralentissement de leur nette tendance à la hausse des deux dernières années, elles ont augmenté par rapport à 2010. En se basant sur les données disponibles, l’Observatoire européen de l’audiovisuel estime, à titre provisoire, que les recettes brutes des salles de l’Union européenne ont enregistré une légère progression de 0,7 %, passant de 6,37 à 6,4 milliards d’euros, ce qui constitue néanmoins un nouveau record. La fréquentation des cinémas est restée stable avec environ 962 millions de billets vendus. Bien que le nombre de sorties 3D ainsi que de salles 3D ait fortement augmenté en 2011, le format semble être arrivé à maturité sur certains marchés comme le Royaume-Uni où, malgré l'augmentation du nombre de sorties 3D (47 en 2011 contre 28 en 2010), la part de la 3D dans les recettes brutes des salles a chuté de 24 % à 20 %. En conséquence et contrairement à 2009 et 2010, la 3D n'a pas réussi à augmenter le prix moyen du billet dans l'Union européenne, en hausse de seulement 0,5 % à 6,6 euros. En ce qui concerne les différents marchés européens, les tendances de la fréquentation des salles en 2011 varient considérablement : la fréquentation a diminué dans 11 et augmenté dans 15 des marchés de l’UE pour lesquels des données sont disponibles, tandis que les recettes brutes des salles ont augmenté dans 14 et diminué dans 12 de ces marchés. Les marchés cinématographiques qui se sont particulièrement bien comportés sont la France (hausse record des recettes brutes des salles de 4,7 %), le Royaume-Uni (+5,2 %) et l'Allemagne (+4,1 %) alors que l'Espagne et l'Italie ont enregistré un net recul de la fréquentation et des recettes. Des informations détaillées sur les marchés cinématographiques nationaux en Europe ainsi que dans le reste du monde sont publiées dans la brochure FOCUS 2012 Tendances du marché mondial du film réalisée par l'Observatoire européen de l'audiovisuel et éditée par le Marché du film. Tableau 1 : Recettes brutes des salles et fréquentation des cinémas en Europe (2010 – 2011 provisoire) Le retour des films européens 2011 a vu les films européens retrouver la part de marché qu'ils avaient perdue en 2009 et 2010, au bénéfice des blockbusters 3D américains. Sur la base de chiffres provisoires, la part de marché des films européens dans l'Union européenne est estimée avoir progressé de 25,2 % à 28,5 % en 2011, retrouvant ses niveaux « pré-3D » de 2007 et 2008. La part de marché des films américains (1) est passée, quant à elle, de 68,5 % à environ 61,4 %. Il s'agit de son plus bas niveau depuis 2001. La part de marché des films européens produits en Europe avec l'aide de capitaux américains, tels que Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2 et The King’s Speech, a augmenté de 5,0 % à 8,4 %. Le retour des films européens est principalement dû à une série de comédies locales telles que Intouchables (FR), The Inbetweeners (GB), Kokowääh (DE) ou Che bella giornata (IT), qui ont toutes enregistré d'excellents résultats, en particulier sur leurs marchés nationaux. En conséquence, les parts de marché des films nationaux ont augmenté dans 15 des 23 Etats membres de l'UE pour lesquels des données sont disponibles, et enregistré un nouveau record sur les cinq dernières années dans huit d'entre eux. Une fois de plus, les films français ont attiré le plus grand nombre de spectateurs et représentent 10,5 % du total des entrées dans l'Union européenne. Soutenus par des résultats solides sur leur marché national, les films italiens occupent la deuxième place, avec 4,6 %, et sont suivis par les productions allemandes et britanniques qui représentent, chacune, 3,7 % des entrées totales dans l'Union européenne. Tableau 2 : Répartition des entrées dans l’Union européenne en fonction du pays d’origine (en % du total des entrées en salles) La production cinématographique européenne continue à progresser En 2011, les niveaux de production de l'Union européenne ont continué à augmenter pour atteindre un nouveau record avec 1 285 longs métrages, soit 59 films de plus qu'en 2010. La croissance a été tirée par l’augmentation du nombre de films de fiction (+26 films) mais aussi de documentaires de long métrage (+33 films). Le volume de production total se répartit entre 915 films de fiction (dont 71 % de longs métrages) et au moins 370 documentaires de long métrage (29 %). Avec plus de 200 longs métrages nationaux produits en 2011, la France et le Royaume-Uni sont les pays ayant le plus grand nombre de productions en Europe. Tableau 3 : Nombre de longs métrages produits au sein de l’Union européenne (estimation) La France et le Royaume-Uni sont les plus importants marchés d'Europe pour le cinéma numérique Portée par une approche législative unique rendant obligatoires les contributions des distributeurs, la France a fait les progrès les plus rapides dans la numérisation de son parc de salles et a renforcé sa position de principal marché européen pour le cinéma numérique avec un total de 3 656 salles numériques fin 2011, de loin le plus grand nombre d'Europe. Le Royaume-Uni et l'Allemagne suivent à distance avec 2 724 et 2 303 salles numériques tandis que les trois autres principaux marchés européens, à savoir l'Espagne, l'Italie et la Fédération de Russie, en comptent chacun environ 1 500. Avec 72 % de ses écrans numérisés fin 2011, le Royaume-Uni a la plus forte pénétration des salles numériques parmi les six principaux marchés européens, devant la France (67 %). L'Allemagne et la Russie suivent de loin avec 50 % et 54 %, mais devancent nettement l'Espagne et l'Italie (39 % et 38 % de salles numérisées fin 2011), où le déploiement n'a pas progressé à un rythme comparable. Tableau 4 : Top 5 des pays selon le nombre d'écrans numériques en 2011 Les suites de Harry Potter et de Pirates of the Caribbean en tête des classements de l'Union européenne en 2011 Comme sur de nombreux autres marchés mondiaux, les suites et les versions dérivées figurent en bonne place dans les classements européens en 2011. Entraînées par les derniers volets de Harry Potter, Pirates of the Caribbean et The Twilight Saga, 13 suites se retrouvent parmi les 20 premières places. Avec plus de 37,5 millions de billets vendus, Harry Potter est le film à avoir connu le plus de succès dans l'Union européenne, suivi par Pirates (25,1 millions) et Breaking Dawn – Part 1 (22 millions). Sans doute stimulé par son succès aux Oscars, The King’s Speech est le deuxième film européen à avoir attiré le plus de spectateurs (19,8 millions de billets vendus) après Harry Potter, tous les deux étant des films britanniques à capitaux étrangers financés par un studio américain. Les premiers films européens sans capitaux américains sont les comédies françaises Intouchables et Rien à déclarer, avec respectivement 15,7 millions et 9,8 millions de spectateurs à travers l'Union européenne, suivies par les comédies britanniques Johnny English Reborn et The Inbetweeners Movie. Tableau 5 : Classement des 20 films ayant réalisé le plus d’entrées en Europe en 2011 prov Tableau 6 : Classement des 20 films européens ayant réalisé le plus d’entrées en Europe en 2011 prov (1) A l'exception des films EUR inc, à savoir les films produits en Europe avec l'aide de capitaux américains. (2) Le rapport Cinéma numérique en Europe est publié conjointement par l'Observatoire européen de l'audiovisuel et MEDIA Salles. Les données se réfèrent uniquement aux salles équipées de la technologie DLP Cinema ou SXRD. Plus d'informations ici.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
 

dans ce dossier

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss