Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
Thelma (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Tendance du marché

De bons résultats enregistrés en France et en Espagne: légère hausse de la fréquentation des cinémas

par 

- A l'occasion du 65e Festival international du film de Berlin, l'Observatoire européen de l'audiovisuel publie ses premières estimations sur la fréquentation des cinémas européens en 2014. Dans l'ensemble, l'Observatoire estime que les entrées en salles dans l'Union européenne (UE) ont légèrement augmenté de 0,6 % à 911 millions de billets vendus, soit environ 5,5 millions de plus qu'en 2013 (905 millions). Cette faible augmentation s'explique principalement par les bons résultats enregistrés, par rapport à l'année précédente, en France et en Espagne grâce auxquels la fréquentation dans l'UE n'a pas poursuivi sa tendance à la baisse de ces dernières années.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Comme en 2013, deux tiers des marchés de l'UE ont enregistré une baisse de la fréquentation, cette dernière n'augmentant que dans seulement neuf des 27 territoires de l'UE pour lesquels des données provisoires sont disponibles. L'augmentation annuelle a été la plus marquée en France (+14,8 millions, +7,7 %) et en Espagne (+10,5 millions, +13,6 %), la fréquentation des cinémas dans ces deux marchés se redressant après les résultats exceptionnellement faibles de 2013. La croissance de la fréquentation française a été tirée par le succès des films nationaux, qui ont atteint leur plus haute part de marché en 30 ans. Pour l'Espagne, l'augmentation de la fréquentation des cinémas à 87,4 millions de billets vendus marque la fin provisoire d'une longue tendance à la baisse dont le plus bas niveau (77 millions) a été atteint en 2013. Outre la France et l'Espagne, seuls six Etats membres d'Europe centrale et orientale, dont la Pologne (+11,2 %), la République slovaque (+10,8 %), la Roumanie (+10,5 %), la Hongrie (+8,4 %) et la République tchèque (+4,5 %) ainsi que la Belgique (+1,1 %) ont enregistré une croissance annuelle de la fréquentation des cinémas. Les baisses les plus importantes de la fréquentation ont été enregistrées en Allemagne (-8 millions ; -6,1 %), au Royaume-Uni (-8 millions ; -4,9 %) et en Italie (-6,5 millions ; -6,1 %).

En dehors de l'UE, la Fédération de Russie a confirmé sa position de deuxième plus grand marché européen en matière de fréquentation avec 175 millions de billets vendus, soit une baisse de 1 % par rapport à 2013. Alors que la croissance de la fréquentation des salles russes semble s'être stabilisée, la Turquie a poursuivi son impressionnante progression des dernières années : la fréquentation a atteint 61,4 millions, soit une hausse de 22 % par rapport à 2013 et plus haut niveau enregistré ces dernières décennies.

Fréquentation des salles de cinéma dans l'Union européenne 2005-2014 provisoire
En millions, estimation ; calculs réalisés sur une base proforma des 28 pays membres de l'UE en 2014

sous in millions, estimated

Source : Observatoire européen de l'audiovisuel

Parts de marché des films nationaux et des films américains
La part de marché des films nationaux a généralement tendance à fluctuer en fonction du succès rencontré par quelques succès locaux. Elle a augmenté dans 16 et diminué dans huit marchés de l'UE pour lesquels des données sont disponibles. Stimulée par le succès des superproductions locales Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu, Supercondriaque etLucy - qui a vendu plus de cinq millions de billets - la France a enregistré une hausse impressionnante de la part de marché de ses films nationaux qui a bondi de 33,8 % à 44 %, faisant de la France une fois de plus le marché de l'Union européenne où la part de marché des films nationaux est la plus élevée. Mais les films nationaux ont également obtenu de bons résultats ailleurs dans l'Union européenne, remportant une part de marché supérieure à 20 % dans 10 autres marchés de l'Union européenne, dont l'Italie (27,8 %), la Finlande (27,5 %), la Pologne (27,1 %), le Danemark (27,3 %), l'Allemagne (26,7 %), le Royaume-Uni (26 %) ou l'Espagne (25,5 %). Parmi les pays hors Union européenne, la Turquie reste le premier pays européen en termes de part de marché des films nationaux, les films turcs représentant 59 % du total des entrées en 2014, niveau record au plan national et inégalé par les autres marchés européens au cours des dernières décennies.

Par ailleurs, la part de marché des films américains a reculé dans 12 des 14 marchés pour lesquels des données provisoires sont disponibles, passant de 70 à 63 % en moyenne.

Cinéma dans les pays européens : chiffres clés 2013 - 2014 provisoire

sous key cinema data in

1) Basée sur les entrées en salles (excepté pour BG, FR, IE, IS et RU). Tient compte des coproductions minoritaires (excepté pour CH, FI, NO et SE).
2) La part de marché des films nationaux est basée sur les recettes brutes des salles au Royaume-Uni et en Irlande jusqu'au 18 janvier 2015 inclus.
Source : Observatoire européen de l'audiovisuel

 

dans ce dossier

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss