La Fille inconnue (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
Baccalauréat (2016)
Ma vie de courgette (2016)
L'Ornithologue (2016)
L'Avenir (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier: Green Film Shooting

Green Film Shooting: Des alternatives éco-responsables

par 

Green Film Shooting: Des alternatives éco-responsables

- En lançant sa Charte verte pour l’Entreprise de l’Audiovisuel,Ecoproda opté pour une démarche progressive visant à introduire peu à peu la durabilité dans toutes les sociétés qui jouent un rôle dans le processus de fabrication cinématographique et audiovisuelle. “Les studios et les sociétés prestataires de services contribuent en adoptant un comportement durable. Et pour aller encore plus loin, nous proposons des solutions innovantes, totalement exemptes de gaz carbonique. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le CNC (Centre National du Cinéma), qui a un fonds de soutien dédié aux projets d’innovation technologique dans le processus de production”, explique Olivier-René Veillon, membre fondateur d’Ecoprod et Directeur Général de la Commission du Film d'Ile-de-France. “Nous avons les moyens. Nous avons les financements. Pour les entreprises, ce n’est désormais plus qu’une question stratégique et administrative“.  

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Depuis son lancement au printemps 2014, la Charte Ecoprod a déjà recueilli plus de 61 signatures. Parmi eux figure Cyril Barnier, le fondateur d’Alternature Média, une société prestataire de services qui agit sur toute la chaîne de fabrication du film : la production, la cinématographie et la post-production. “Tous les produits utilisés sur les tournages sont bio ou issus de la production locale, et nous recueillons aussi les déchets engendrés par notre activité”, souligne Barnier. “Nous gérons notre budget pour favoriser les produits de gestion de studios et l’équipement”. Pour des prises de vues aériennes, Alternature Média utilise un drone qui fonctionne avec une GoPro.

“Les drones sont aussi considérés comme une alternative écologique pour filmer certains plans types”, explique Sophie Geoffroy, productrice chez Athenium Film, une société spécialisée dans la production, la cinématographie, la post-production, les effets spéciaux, et les prises de vues aériennes. “Une grue va bloquer une rue entière et reste peu maniable si l’on cherche à filmer dans une forêt ou en bord de mer”, fait remarquer Geoffroy. “On doit aussi prendre en considération le transport nécessaire pour amener la grue jusqu’au lieu de tournage, pour une prise qui ne dure parfois que quelques secondes à l’écran. Le drone est beaucoup plus facile à transporter, et rapide à configurer”.

Mais bien évidemment, les drones connaissent aussi des limites : aucun drone n’aurait jamais pu filmer la scène d’ouverture de Le Grand Bleu par exemple. “Quand c’est possible, nous choisissons toujours l’option la plus écologique, mais nous utilisons l’hélicoptère lorsque c’est nécessaire et indispensable”, explique la productrice. “Nous gardons toujours en tête qu’il est possible de compenser plus tard notre empreinte carbone en jouant sur d’autres leviers. C’est ça qui rend Carbone’Clap si intéressant. Ça nous permet d’avoir une vision globale du projet”.

Pour Athenium Film, les outils et les recommandations élaborés par Ecoprod sont faciles, pratiques et rapides à mettre en place. “C’est un bon instrument pour les clients, il leur donne l’opportunité de s’instruire dans les domaines où l’amélioration est possible – ces domaines qui ne vont pas nuire à la vision artistique du projet”.  Pour Yann Coatsaliou, président de la société de production 360 Médias, la Charte Ecoprod adhère à une série de choix politiques qu’il a lui-même déjà adopté. “C’est facile dans les plus petits milieux de travail, car on a les mains libres pour agir sur de nombreux leviers”.

La Charte est une référence, une marque identitaire pour toutes les entreprises de l’audiovisuel engagées dans une démarche éco-responsable, une des dimensions de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise. Ce nouvel outil établit une ligne directrice qui aide les entreprises à adopter progressivement une démarche éco-responsable, en améliorant constamment les informations fournies, et en proposant des réflexions et des applications. “Les entreprises sont en train de développer de nouveaux systèmes d’éclairage, l’utilisation de drones ou les data center verts. Les innovations technologiques nous permettent de vivre de façon plus confortable”, résume Geoffroy. “Nous pourrions rester en Aquitaine, lieu de naissance des drones, sans changer la nature de nos relations avec les clients ou les fournisseurs de matériels d’éclairage. Entretenir une bonne relation avec l’environnement passe avant tout par l’entretien de bons rapports humains ! ”

Newsletter

Home Sweet Home

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs