Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Focus: Asia & Oceania

Le cinéma taiwanais sur la pente ascendante

par 

- Après une année 2011 très prometteuse, l’industrie taiwanaise du cinéma va poursuivre sa croissance avec le soutien de l’Etat, a assuré hier le Premier ministre, Sean Chen [陳冲], lors du conseil des ministres. Il a en particulier appelé les agences gouvernementales en charge de ce secteur à mieux tirer parti du marché chinois et à augmenter la présence des films taiwanais sur les écrans du continent, dans le cadre de l’Accord-cadre de coopération économique (ECFA) signé en 2010 avec Pékin. Depuis l’entrée en vigueur de cet accord qui permet aux films taiwanais de ne plus être soumis aux quotas qui encadrent, en Chine, la diffusion d’œuvres étrangères, cinq longs métrages taiwanais ont accédé au marché continental, y réalisant un chiffre d’affaires total de 500 millions de dollars taiwanais. Mais le succès des films insulaires est d’abord assuré par les Taiwanais. Selon le ministère de l’Information, 6 millions d’entre eux ont, en 2011, acheté un billet pour un film local, soit trois fois plus que l’année précédente. En outre, quatre des 36 films produits en 2011 ont affiché dans l’île des recettes supérieures à 100 millions de dollars taiwanais. Parmi les films qui ont trouvé leur public, on trouve bien sûr Seediq Bale, sorti en deux parties à Taiwan, mais aussi You Are the Apple of My Eye, une comédie romantique qui a également battu tous les records pour un film en mandarin lors de sa sortie à Hongkon

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
 

dans ce dossier

Newsletter

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss