Le Redoutable (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Focus: Amérique du Nord

L'industrie du cinéma applaudit une initiative du Nouveau-Brunswick

par 

- Le gouvernement va accorder des fonds qui peuvent atteindre de 25 % à 30 % des dépenses admissibles des projets réalisés dans la province. La moitié du financement pourra même être avancée dès le début d'un projet de création.

Il y a huit mois, l'abolition du crédit d'impôt à la main-d'oeuvre pour l'industrie du cinéma et de la télévision avait provoqué de vives protestations dans le milieu artistique.

«On est désormais en bien meilleure posture qu'on était avant même que la crise nous tombe dessus. C'est sûr que ç'a été huit mois en état d'alerte. On a bien travaillé. J'ai le sentiment du devoir accompli. Je pense qu'on en est au point où ce qui est annoncé aujourd'hui et le travail qui va se poursuivre vont faire en sorte que des histoires comme ça n'arriveront plus», affirme Cécile Chevrier, porte-parole de la Coalition pour l'industrie médiatique du Nouveau-Brunswick.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

«C'est une excellente nouvelle pour l'industrie. On a désormais un programme qui nous supporte. On a un comité qui va écouter nos demandes pour organiser tous les problèmes qu'il peut y avoir», indique René Savoie,producteur.

Le fait que les fonds peuvent être accordés dès l'approbation du projet réjouit particulièrement les intervenants.

«Ce que j'ai trouvé particulièrement intéressant, c'est aussi qu'il y a une partie des fonds qui soit avancée au tout début du projet. Ça, c'est une difficulté qu'on avait souvent ici. Il fallait que les producteurs empruntent», souligne Rodolphe Caron, documentariste.

«Ça va beaucoup aider mon côté, la réalisation. Ça nous permet de bâtir nos plateaux plus tôt, d'engager les gens plus vite», ajoute Chris LeBlanc, réalisateur.

Les membres du comité consultatif qui ont fait cette proposition au gouvernement se sont inspirés des programmes en vigueur en Nouvelle-Écosse et au Manitoba. L'importance de l'industrie du cinéma et de la télévision dans ces deux provinces est similaire à celle du Nouveau-Brunswick.

La province financera les projets télévisuels et cinématographiques par le biais de la Société de développement régional. Les nouvelles mesures d'aide entrent en vigueur immédiatement.

 

dans ce dossier

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss