Baccalauréat (2016)
Toni Erdmann (2016)
Ma vie de courgette (2016)
Fuocoammare, par delà Lampedusa (2016)
Olli Mäki (2016)
Park (2016)
Waves (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

WORLDS APART

par Christopher Papakaliatis

synopsis

Worlds Apart se compose de trois récits retraçant chacun une histoire d’amour entre deux personnes, l’une grecque et l’autre étrangère, dans la Grèce moderne. Chacune de ces trois histoires, qui au final n’en font qu’une, dépeint une génération différente qui tombe amoureuse en période de trouble socio-économique dans le sud de l’Europe. Bien que ce film se déroule à la manière d’un triptyque, dont chaque partie est indépendante des autres, c’est lorsqu’on le considère dans son ensemble qu’il a un véritable impact. Worlds Apart suit des personnages dont le parcours amoureux est semé d’embuches et décrit les difficultés qui s’opèrent dans leur société. En dépit de la dure réalité à laquelle la Grèce est confrontée, elle demeure un pays où subsistent la vérité, la beauté et l’humanité. Un pays où l’amour peut s’épanouir, même dans les moments les plus sombres.

titre international : Worlds Apart
titre original : Enas Allos Kosmos
pays : Grèce
année : 2015
genre : fiction
réalisation : Christopher Papakaliatis
durée : 113'
date de sortie : GR 17/12/2015, CY 18/12/2015
acteurs : J.K. Simmons, Andrea Osvárt, Christopher Papakaliatis, Tawfeek Barhom, Minas Hatzisavvas
directeur de la photo : Yannis Drakoularakos
montage : Stella Filippopoulou
décors : Giorgos Georgiou
costumes : Maria Kontodima
musique : Kostas Christides
producteur : Chris Papavasiliou, Dorothea Paschalidou, Kostas Sousoulas
production : Ote tv, Alpha TV
distributeurs : Village Roadshow Film Distributors

galerie photo

prix/sélections spéciaux

Zurich Film Festival 2016 
Busan International Film Festival 2016 
Thessaloniki International Film Festival 2016 
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Newsletter

Seneca's Day Lithuania
Home Sweet Home