Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique : Katyń

email print share on facebook share on twitter share on google+

Wajda exprime l'inexprimable

par 

- Retour sur un drame historique pour le maestro du cinéma polonais. Un film nominé pour l’Oscar du meilleur film étranger 2008 et présenté hors compétition à la Berlinale

Critique : Katyń

Un article publié le 3 février dernier par le quotidien russe Niezawisimaja Gazeta tente de persuader ses lecteurs que la culpabilité du massacre d'officiers polonais dans le bois de Katyn en 1940 ne repose pas sur l'URSS mais sur les Nazis. De semblables opinions ont été avancées en septembre 2007 dans un autre journal russe, la Rossijskaja Gazeta et reprises un mois plus tard par la télévision moscovite. Et le prétexte de ces publications scandaleusement mensongères est paradoxalement, Katyn [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Andrzej Wajda
interview : Michal Kwiecinski
fiche film
]
de Andrzej Wajda, un film réalisé dans le but de s’opposer aux falsifications, de restituer une vérité historique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pour Wajda, le drame de Katyn est un sujet intime: la mère du réalisateur a attendu toute sa vie le retour de son mari, combattant de la Grande Guerre, de la guerre polono-bolchévique, de l'insurrection silésienne et de la campagne de septembre 1939. Cette attente désespérée du père a laissé une trace ineffaçable chez le réalisateur. Ce n'est qu’après plusieurs années de préparation, qu'il est parvenu en 2007 à s'exprimer sur ce sujet et à le traduire en langage cinématographique.Pourtant, Wajda ne souhaitait pas que le film prenne la forme d'une confession intime et personnelle. Tout en s'inspirant de sa propre histoire, le cinéaste a voulu réaliser une œuvre universelle et montrer l'histoire à travers un "personnage collectif" : les femmes qui attendaient leurs maris, frères, pères, fils. "Je vois ce film comme l’histoire d'une famille séparée pour toujours, des grandes illusions et de la vérité brutale sur le massacre de Katyn. Bref, je le vois comme l’histoire d'une souffrance d’individus dont les images ont une capacité émotionnelle plus grande que les faits historiques" a souligné le réalisateur en commençant le tournage.

La recherche du bon scénario a pris des années. Wajda a écarté plusieurs textes, a changé d’idées. Il a même rejeté le roman écrit spécialement pour lui par Wlodzimierz Odojewski. La nouvelle de Andrzej Mularczyk, qui a finalement servi de base du scénario, a également été considérablement modifiée par le réalisateur. Wajda a voulu donner au spectateur un panorama : des histoires particulières de femmes, une vérité historique sur le massacre, le mensonge soutenu contre vents et marées, le mal de la nation polonaise. Cette accumulation abusive des contextes et une dose excessive de didactisme sont les principales faiblesses du film pointées par la critique.

Mais toucher à cette tragédie, dont les détails, les chiffres, les lieux et les noms n'ont pas été à ce jour entièrement découverts, était une tâche extrêmement difficile. L’équipe du film, les acteurs (les meilleurs en Pologne, de deux générations au moins) et le producteur le savent bien puisqu’une partie d'eux, par les liens familiaux, est rattachée aux victimes de Katyn. Réaliser ce film était un impératif. Il reste la première et unique œuvre de fiction consacrée à ce drame.

galerie photo

titre international : Katyń
titre original : Katyń
pays : Pologne
année : 2007
réalisation : Andrzej Wajda
scénario : Andrzej Wajda, Andrzej Mularczyk
acteurs : Joachim Paul Assböck, Paweł Małaszyński, Danuta Stenka, Artur Zmijewski, Magdalena Cielecka, Andrzej Chyra, Maja Ostaszewska

prix/sélections spéciaux

European Film Awards 2008 European Film Academy Prix d'Excellence
Berlinale 2008 En Compétition
Orły - Polish Film Awards 2008 Meilleur Second Rôle Féminin (Danuta Stenka)
Meilleure Photographie
Meilleure Musique
Meilleur Son
Meilleure Scénographie
Meilleurs Costumes
regarder le film en VàD

(Service disponible uniquement en France)

cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs report

Newsletter

Unwanted_Square_Cineuropa_01