Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique : A Rational Solution

email print share on facebook share on twitter share on google+

Scènes de deux vies conjugales

par 

- Deux couples et dix règles de vie commune pour une expérience mettant chacun à rude épreuve. Une premier long brillant sous l'enveloppe d'une comédie scandinave teintée de mélancolie

Critique : A Rational Solution

Oublier Bergman : c'est le grand souci des jeunes réalisateurs suédois, prisonniers du cinéma du grand maestro d'Uppsala, mais Jörgen Bergmark, qui nous livre son premier long métrage, A Rational Solution [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Jörgen Bergmark
fiche film
]
, après plusieurs courts et une participation au scénario et à la production du film plusieurs fois primé Kitchen Stories de Bent Hamer, y aborde sans complexes des thèmes chers à Bergman : le mariage, la trahison, les rapports humains, la solitude, la crise existentielle, l'éthique religieuse... Il le fait avec légèreté dans une comédie aux accents tragiques capable de captiver tout adulte qui a vécu une relation amoureuse.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Bergmark met en scène un couple de cinquantenaires résidant dans une ville industrielle du Nord de la Suède. Lui, Erland, travaille dans une scierie et elle, May, enseigne le piano. Pendant leur temps libre, ils animent un groupe de discussion sur le mariage à destination des couples en crise dans l'église pentecôtiste de leur ville.

Erland a un collègue, Sven-Erik, qu'il a sauvé du suicide plusieurs années auparavant. À l'occasion d'une fête, il rencontre sa femme, Karin, et cela fait tout de suite des étincelles. Dans une scène aussi simple que magistrale, ils se retrouvent dans le parking d'un supermarché et, malgré leur réticence à tromper leur époux, cèdent à la passion sur le siège d'une auto.

Erland, convaincu que la sincérité doit prévaloir, décide de trouver "une solution rationnelle" à la situation. L'ouvrier corpulent convoque donc les trois autres protagonistes et propose de tous vivre sous le même toit jusqu'à ce que ses écarts prennent fin. Les deux époux trompés font à Erland et Karin l'incroyable grâce d'accepter et élaborent avec les deux amants dix règles fondamentales pour cette vie commune.

Il n'est toutefois pas facile pour Sven-Erik de s'endormir au rythme des ressorts du lit où son épouse passe du bon temps avec son ami. Ses nerfs et ceux de May ne tardent pas à céder ; la jalousie prend le pas sur l'acceptation et la situation se précipite.

A Rational Solution, écrit par Bergmark avec Jens Jonsson (révélé en 2008 avec The King of Ping Pong [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), doit aussi beaucoup à la performance des quatre acteurs. Pernilla August, actrice découverte par Ingmar Bergman (qui en fit la petite fille dans Fanny et Alexandre en 1982) qui fait maintenant partie des actrices suédoises les plus en vue, enrichit le personnage de Karin de toutes les incertitudes et les élans d'une femme qui perd soudain la tête pour un homme. Rolf Lassgård, extrêmement populaire auprès du public suédois, construit un Erland sincère et inconscient de son emprise sur les trois autres. L'excellente Stina Ekblad, qui fait partie de la troupe permanente du Théâtre dramatique royal de Suède, incarne une May sobre dans la douleur d'être trompée par un mari qu'elle aime profondément. La plus agréable surprise vient toutefois de Claes Ljungmark / Sven-Eric : cet acteur à mille facettes expert dans la représentation de caractères exprime magistralement la faiblesse, les doutes religieux, l'instabilité et la tendresse d'un individu qui se sent coupé en deux comme les énormes blocs de papier qu'on débite dans son usine.

A Rational Solution, sans se priver de nombreuses touches d'ironie, conserve cette mélancolie subtile qui fait la beauté du cinéma suédois. Le jeune réalisateur, qui travaille déjà à son prochain film, une nouvelle histoire d'amour et de passion amoureuse, a choisi de situer dans la classe ouvrière et non la bourgeoisie un récit qui traite de l'hypocrisie et de la nécessité d'écraser l'ordre établi.

(Traduit de l'italien)

galerie photo

titre international : A Rational Solution
titre original : Det enda rationella
pays : Suède, Finlande, Allemagne, Italie
vente à l' étranger : The Match Factory
année : 2009
réalisation : Jörgen Bergmark
scénario : Jens Jonsson
acteurs : Pernilla August, Rolf Lassgård, Anki Lidén, Stina Ekblad, Claes Ljungmark, Magnus Roosmann, Johan Storgård, Magnus Eriksson

prix/sélections spéciaux

Venise 2009 Semaine Internationale de la Critique
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

ArteKino

Newsletter

Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01