Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique : Dual

email print share on facebook share on twitter share on google+

Un désir de liberté

par 

- Après le succès de A Trip, Nejc Gazvoda dévoile son deuxième long métrage.

Critique : Dual

Après le succès du film A Trip [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jure Henigman
interview : Nejc Gazvoda
fiche film
]
, projeté dans de nombreux festivals et plusieurs fois primé, le Slovène Nejc Gazvoda a présenté son deuxième long métrage, Dual [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Nejc Gazvoda
fiche film
]
, dans la section compétitive "East of the West" du Festival de Karlovy Vary 2013. Cette coproduction dano-croato-slovène aborde des thèmes similaires à ceux de son premier film : les jeunes Européens désabusés de vingt ans qui voyagent pour s'évader et la fragilité des émotions. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film suit deux jeunes femmes qui se rencontrent par le plus grand des hasards et nouent une relation très particulière : la Slovène Tina (Nina Rakovec, également à l'affiche A Trip) et la Danoise Iben (Mia Jexen, surtout connue pour The Reunion [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
). La première conduit un bus d'aéroport pour se faire de l'argent pendant l'été, la seconde se retrouve coincée à Ljubljana quand son vol pour la Grèce est annulé. Les deux héroïnes développent une relation très intense qui oscille dans un espace incertain entre amitié et amour – sans non plus entrer sur le terrain de l'homosexualité.

Tina avait postulé pour un travail dans une grosse société, mais sa rencontre avec Iben l'engage à laisser tomber et à partir avec elle en quête de liberté. Elles passent ensemble toute une journée, sans rien faire de particulier à part apprendre à se connaître sous toutes les coutures. Une scène très intéressante les montre dans un bar en train de se confier des choses très importantes, chacune dans sa langue maternelle. Bien qu'elles ne se comprennent pas, le public sait ce qu'elles disent, grâce aux sous-titres. Ce choix très inspiré de Gazvoda nous permet d'apprendre un secret sur Iben qui ouvre de nouvelles perspectives et éclaire les raisons pour lesquelles Iben a tout laissé tomber, rassemblé toutes ses économies et sauté dans le premier avion pour n'importe quelle destination.

Le film se détache un moment de la relation entre les deux jeunes femmes pour évoquer Matic (la Shooting Star Jure Heningman, qui était également dans A Trip), la meilleure amie de Tina, qui elle aussi vit un enfer personnel. Une séquence nous montre également la famille de Tina qui permet de comprendre les raisons possibles de son désir de liberté.

Dual a été produit par Perfo (Slovénie), Beofilm (Danemark) et Studio Dim (Croatie). La société Media Luna, qui siège à Cologne, en gère les ventes internationales.

galerie photo

titre international : Dual
titre original : Dvojina
pays : Slovénie, Croatie, Danemark
vente à l' étranger : Media Luna New Films
année : 2013
réalisation : Nejc Gazvoda
scénario : Nejc Gazvoda, Janez Lapajne
acteurs : Marjan Brulc, Mia Jexen, Branko Cakarmis, Olga Frank, Natasa Barbara Gracner, Jure Henigman, Sasa Klancnik, Tomaz Kuralt, Tilen Lapajne

prix/sélections spéciaux

Karlovy Vary International Film Festival 2013 
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs report

Newsletter

Unwanted_Square_Cineuropa_01