Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Youth : mieux vaut se rendre au futur

par 

- CANNES 2015 : Grandes interprétations de Michael Caine et Harvey Keitel dans le film du réalisateur oscarisé, caractérisé par de magnifiques plans felliniens

Critique
Paul Dano, Harvey Keitel et Michael Caine dans Youth

L’amitié semble être le thème central de Youth [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Paolo Sorrentino
fiche film
]
, le film de Paolo Sorrentino en compétition au Festival de Cannes, caractérisé par de magnifiques plans felliniens qui sont désormais devenus la marque de fabrique du réalisateur, photographiés par Luca Bigazzi et ponctués par la musique de l’Américain David Lang. Mais derrière ce sentiment qui lie les deux grands protagonistes du film, Michael Caine et Harvey Keitel, apparaît une perception du sens de la vie et du cinéma du réalisateur napolitain, en parfaite continuité avec La grande bellezza [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Paolo Sorrentino
festival scope
fiche film
]
, qui lui a valu l’Oscar. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les deux amis, le chef d’orchestre et compositeur à la retraite interprété par Michael Caine et le réalisateur encore en activité Harvey Keitel se retrouvent dans le même SPA de luxe en Suisse. Keitel est entouré d’un groupe de jeunes scénaristes avec lesquels il écrit son film-testament. Le maestro est en revanche préoccupé par sa fille (et assistante) Rachel Weisz, qui vient juste d’être abandonnée par son mari pour une chanteuse célèbre (Paloma Faith, dans  son propre rôle) qui "est meilleure au lit". Malheureusement, ledit mari est le fils de l’ami réalisateur. 

Un peu comme dans les classiques grecs, l’incarnation de la Jeunesse est une Miss Univers (Madalina Ghenea) qui arrive dans l’hôtel et souligne la décadence des corps des protagonistes et des autres résidents, parmi lesquels on trouve notamment Maradona et un moine bouddhiste. 

Youth se déroule dans le Schatzalp Hotel, à Davos, en Suisse, celui-là même que cite Thomas Mann dans La Montagne magique. Une connotation littéraire sans aucun doute forte qui sera cependant démentie dans le film par l’une des nombreuses répliques du chef d’orchestre Michael Caine : "Une fois, Stravinsky m’a dit que les intellectuels n’avaient aucun goût. Et moi, toute ma vie j’ai essayé de ne pas être un intellectuel". Il le dit à une jeune star du cinéma américain interprétée par Paul Dano, frustré parce que les gens le connaissent uniquement pour son rôle de Mister Q dans un film de science-fiction où il apparaît toujours sous une armure (voir Michael Keaton dans Birdman). Lui, en revanche, lit Novalis et le cite : "Le goût du pays étranger nous a quittés, nous voulons retourner à la maison du Père". 

Occupé toute la vie par sa musique, Caine n’a pas été un bon père et a trompé sa femme, une chanteuse lyrique unique interprète de sa plus célèbre composition, les "Simple Songs". Juste à ce moment, arrive dans ce lieu enchanté au beau milieu des Alpes un émissaire de la reine d’Angleterre qui veut à tout prix un concert à Londres. Le maestro refuse car il ne voit pas de futur à sa vie, qu’il juge riche, et il estime qu’elle tire à sa fin.

Pour Harvey  Keitel, l’élément perturbateur prend en revanche les traits de Jane Fonda, dans le rôle d’une actrice qui a interprété nombre de ses films dans le passé et qui devrait être la protagoniste de son dernier. Cependant, la télé pourrait dès à présent prévaloir sur le cinéma. 

Les deux amis, musicien et cinéastes, prendront des décisions radicalement opposées et répondent à la demande qu’a formulée Sorrentino il y a quelques semaines au public d’une émission télévisée alors qu’il parlait de son film : comment peut-on respecter notre futur lorsque celui-ci est incertain ? Pour le réalisateur, le futur est toujours certain et il offre une grande occasion de liberté. Reste à savoir quel est le prix de cette liberté, et le film nous donne son opinion à ce sujet.

Dans les salles depuis aujourd’hui, Youth est une coproduction entre l’Italie, la France, le Royaume-Uni et la Suisse : Indigo Film en collaboration avec Medusa Film pour l’Italie ; Barbary Films et Pathé pour la France ; Number 9 Films pour le Royaume-Uni et C-Films pour la Suisse.

(Traduit de l'italien)

galerie photo

titre international : Youth
titre original : La giovinezza
pays : Italie, Royaume-Uni, Suisse, France
vente à l' étranger : Pathé Pictures International
année : 2015
réalisation : Paolo Sorrentino
scénario : Paolo Sorrentino
acteurs : Michael Caine, Rachel Weisz, Harvey Keitel, Paul Dano, Jane Fonda, Madalina Diana Ghenea

prix/sélections spéciaux

Cannes Film Festival 2015Competition
Toronto International Film Festival 2015Special Presentations
Zagreb Film Festival 2015 
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Warsaw

Newsletter

EPI Distribution
LIM