Choisissez votre langue en | es | fr | it
You're Ugly Too

Critique

email print share on facebook share on twitter share on google+

You're Ugly Too : une histoire émouvante, subtilement mise en scène

par 

- BERLIN 2015 : Le premier long métrage de l'Irlandais Mark Noonan parle de perte, d'amour et d'espoir

Critique
Lauren Kinsella et Aidan Gillen dans You're Ugly Too

You're Ugly Too [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Mark Noonan
fiche film
]
, premier long métrage du réalisateur et scénariste irlandais Mark Noonan, a fait son avant-première mondiale dans la section Génération Kplus du Festival de Berlin. Ce film aborde un sujet particulièrement émouvant, mais présenté d'une manière sobre et subtile associant les émotions positives et négatives, les qualités et les défauts, le tout dans la région irlandaise des Midlands, un décor approprié à l'histoire.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Six semaines après la mort de sa mère, en l'absence de son père, décédé depuis plusieurs années, Stacey (Lauren Kinsella) se retrouve orpheline à l'âge de 11 ans. Elle devra passer son adolescence dans des maisons d'accueil, à moins que son oncle Will (Aidan Gillen, connu pour Game of Thrones) obtienne une libération anticipée de prison pour raisons familiales.

L'oncle sorti de prison, Stacey et lui quittent Dublin pour s'installer dans la caravane de la mère, dans les Midlands. Ils essayent de se comprendre l'un l'autre et de créer des liens aussi forts que ceux d'une famille. Will fait son possible pour être un bon père, mais Stacey commence à se rebeller. Elle contracte également la narcolepsie, probablement en conséquence de son deuil récent. Son comportement et sa maladie vont entraver son admission à l'école locale.

De son côté, Will a également du mal à se faire à cette nouvelle vie. Il se retrouve plusieurs fois à deux doigts de manquer son rendez-vous quotidien avec son juge d'application des peines. Heureusement, il reçoit l'aide de ses voisins, un couple belgo-roumain composé d'Emilie (Erika Sainte, dans The Connection [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et de Tibor (George Pistereanu, de Si je veux siffler, je siffle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ada Condeescu
fiche film
]
), qui ont un fils un peu plus jeune que Stacey.

Bien entendu, la relation entre l'oncle et la nièce est l'élément central du film et bien qu'ils parlent et se disputent beaucoup, c'est de leurs inactions et leurs silences qu'on en apprend le plus sur eux. Noonan aborde tout le film de cette manière, exprimant les émotions à travers les regards et les gestes et associant au surplus tout ce qui joue au niveau humain avec le décor – les beaux paysages irlandais mais aussi les maisons décrépies, les pauvres caravanes et la voie ferrée rouillée –, un travail sur l'image dont le mérite revient aussi au directeur de la photographie, Tom Comerford (Love Eternal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
).

Pour un film de 81 minutes seulement, You're Ugly too recourt un peu trop fréquemment aux montages musicaux, mais la bande originale dominée par la guitare qu'a créée David Geraghty est assez discrète et s'associe bien avec le ton général. L'atmosphère du film mêle subtilement espoir et désespoir, amour et incompréhension, et beaucoup d'autres sentiments contrastés. Le titre du film résume assez bien son sens de l'humour. 

Toute la troupe s'avère excellente, mais c'est naturellement la jeune et talentueuse Kinsella qui brille le plus nettement. 

You're Ugly Too a été produit par Savage Productions. Ses ventes internationales sont assurées par la société berlinoise Picture Tree

(Traduit de l'anglais)

galerie photo

titre international : You're Ugly Too
titre original : You're Ugly Too
pays : Irlande
vente à l' étranger : Picture Tree International
année : 2015
réalisation : Mark Noonan
scénario : Mark Noonan
acteurs : Aidan Gillen, Lauran Kinsella, George Piştereanu

prix/sélections spéciaux

Berlinale 2015Generation Kplus
Brussels Film Festival 2015 
Arras Film Festival 2015 
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Newsletter

Bridging the Dragon
CASI HECHO Home