Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Wave: Alerte rouge au coeur de la montagne

par 

- Le Norvégien Roar Uthaug touche sa cible avec un film castastrophe à suspense, spectaculaire et palpitant dans le maelstrom d'un tsunami

Critique

Réalisateur très éclectique irrésistiblement attiré par l'exploration du cinéma de genre (le thriller d'horreur Cold Prey [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Roar Uthaug
fiche film
]
en 2006, le conte d'heroic fantasy Magic Silver [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Roar Uthaug
fiche film
]
en 2009, le film d'action médiéval Escape [+lire aussi :
interview : Roar Uthaug
fiche film
]
en 2012), le Norvégien Roar Uthaug frappe un grand coup à l'échelle de la production européenne avec son 4e long métrage, The Wave [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Roar Uthaug
fiche film
]
, présenté en ouverture du 7e Festival de Cinéma Européen des Arcs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Film catastrophe s'appuyant sur la situation bien réelle du splendide fjord de Geiranger, épicentre d'un écrin de montagnes où des glissements de terrain ont notamment provoqué un tsunami meurtrier en 1905 et qui est soumis depuis à une surveillance scientifique intense, The Wave est une extraordinaire démonstration de la maîtrise du cinéaste en matière d'effets spéciaux (avec une terrifiante vague de 80 mètres de haut déferlant sur une petite ville), de gestion du suspense et de rebondissements haletants de l'intrigue centrée sur la survie d'une famille confrontée à la démesure des forces de la nature.

Géologue travaillant à notre époque dans la petite équipe du centre de surveillance high-tech de Geiranger, Kristian (Kristoffer Joner) est sur le point de quitter cet emploi et la ville pour rejoindre l'industrie pétrolière. Pour lui et sa famille (sa femme Idun, réceptionniste du grand hôtel touristique local - incarnée par Ane Dahl Torp -, son grand adolescent de fils Sondre et sa petite fille Julia), c'est le temps des cartons et des adieux aux collègues et voisins. Le grand départ est pour le lendemain, mais d'étranges indices surgissent sur les écrans de contrôle des failles de la montagne. Taraudé par l'inquiétude et une sorte de 6ème sens, Kristian repousse le déménagement de 24h malgré les doutes des autres scientifiques et l'agacement de sa famille lassée de ses obsessions professionnelles. Mais ce mauvais pressentiment va peu à peu se concrétiser, des secousses sismiques provoquant une contraction violente de la roche et donnant naissance sans préavis à un tsunami qui va débouler en seulement 10 minutes sur la ville...

Jouant la carte du désastre annoncé d'avance par le biais d'images d'archives qui ouvrent le film, The Wave déroule une partition ultra-efficace, tirant le meilleur parti de ses décors naturels imposants et très beaux, et d'une progression dramatique bien dosée (exposition tranquille, suspense gagnant progressivement en intensité, déchaînement de l'action avec la lutte pour la survie de la famille séparée en deux duos) par les scénaristes John Kare Raake et Harald Rosenlow-Eeg. Bénéficiant du charisme indéniable de son interprète principal Kristoffer Joner et n'hésitant pas à tirer parfois sans complexe sur les ficelles "prévisibles" du mélodrame, Roar Uthaug offre aux spectateurs un film grand public assez impressionnant qui s'inscrit dans la lignée de The Impossible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Juan Antonio Bayona
fiche film
]
de l'Espagnol Juan Antonio Bayona. Un long métrage dévoilé à Toronto, qui a cartonné dans les salles norvégiennes (800 000 entrées sur une population de 5 millions d'habitants) et qui a été désigné comme candidat de son pays pour les prochains Oscars, les majors américaines ayant d'ailleurs déjà mis la main sur le cinéaste qui va maintenant réaliser le reboot de Tomb Raider pour la MGM et Warner.

galerie photo

titre international : The Wave
titre original : Bølgen
pays : Norvège, Suède
année : 2015
NOTFOUND_filmregia_fr : Roar Uthaug
NOTFOUND_filmsceneggiatura_fr : John Kåre Raake, Harald Rosenløw-Eeg
NOTFOUND_filmattori_fr : Kristoffer Joner, Thomas Bo Larsen, Fridtjov Såheim, Ane Dahl Torp, Lado Hadzic, Arthur Berning

prix/sélections spéciaux

Les Arcs International Film Festival 2015 
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Emilia Romagna_site FR

Newsletter

Odessa site
Film Business Course