Choisissez votre langue en | es | fr | it
Veloce come il vento

Critique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Veloce come il vento : Stefano Accorsi comme vous ne l’avez jamais vu

par 

- Dans le nouveau film de Matteo Rovere, sur le monde des courses automobiles, le Bolognais livre une performance formidable

Critique
Matilda De Angelis et Stefano Accorsi dans Italian Race

“Je suis un désespéré, et il reste peu de vrais désespérés”. Dans Veloce come il vento [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Matteo Rovere
fiche film
]
, le troisième film de Matteo Rovere après Un gioco da ragazze [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Gli sfiorati [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Stefano Accorsi joue un rôle inédit : les cheveux longs et crasseux, le visage creusé,  l’air hagard, les dents jaunes, il incarne un toxicomane en perdition, la pipe de crack à la main. Le film lui-même est atypique dans le panorama du cinéma italien quoique dernièrement, Lo chiamavano Jeeg Robot [+lire aussi :
bande-annonce
making of
film focus
interview : Gabriele Mainetti
fiche film
]
et J'arrête quand je veux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Sydney Sibilia
fiche film
]
(Smetto quando voglio qui était d'ailleurs produit par Matteo Rovere), deux titres délicieusement légers et très prometteurs pour les années à venir, ont fait la surprise. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le nouveau film de Rovere, produit par Fandango et Rai Cinema, nous plonge, à travers l’histoire d’une jeune championne de courses automobiles et d’une vieille gloire tombée en disgrâce, dans l’atmosphère chargée d’adrénaline des courses GT à 300km/h. Action et sentiments se mêlent tandis qu’on suit la préparation et l’entraînement des pilotes. Le film parle de passion, mais de survie, d’orgueil, de salut et des liens de sang indéfectibles.

L’histoire se passe à Imola, près de Bologne. Giulia De Martino (incarnée par l’actrice débutante Matilda De Angelis), 17 ans et 49 kilos de nerfs et de dévouement, porte sur ses épaules le poids de toute sa famille, ou du moins ce qui en reste. Sa mère est partie et à la mort du père, c’est elle qui a dû élever son petit frère (Giulio Pugnaghi), qui ne rit jamais, et s’occuper de l’affaire familiale, qui consiste à produire des champions de rally d’une génération à l’autre. Pour échapper à l’endettement et sauver sa maison, Giulia, elle-même jeune promesse de l’automobile, doit absolument gagner le championnat GT. Pour ce faire, elle va devoir faire équipe, bon gré mal gré, avec son frère Loris (Accorsi), qui était pilote avant d’être happé par la spirale de la drogue, mais qui a conservé son talent pour préparer les moteurs et peut ainsi aider sa soeur à devenir championne.

Veloce come il vento, inspiré d’une histoire vraie, parle de talent et de dégradation et de compétition et d’amour toxique (entre Loris et Annarella, interprétée par Roberta Mattei) avec beaucoup de précision et de réalisme. Les scènes de vitesse, toutes réalisées sans effets spéciaux, n’ont pas grand chose à envier aux grandes productions internationales. Encore une fois, le cinéma de genre italien se montre plein de beaux sentiments et d’humanité, et les scènes d’action sont soutenues par des personnages nuancés et fragiles (comme les superhéros de Gabriele Mainetti),  car le moteur de l’intrigue est bel et bien le désespoir. On ne peut donc que saluer ce film italien original, ainsi que la performance formidable d’Accorsi, qui lui vaudra sans doute quelques prix. 

Veloce come il vento sort le 7 avril dans 300 salles, distribué par 01, après son avant-première le 4 avril au Bif&st de Bari. Le film de Rovere est aussi le film choisi pour la troisième édition d’”Adopte un film”, l’initiative conjointe de 01 Distribution et Rai Cinema pour soutenir les jeunes réaliateurs italiens, en collaboration avec les circuits de salles Uci Cinemas et The Space Cinema.

(Traduit de l'italien)

galerie photo

titre international : Italian Race
titre original : Veloce come il vento
pays : Italie
vente à l' étranger : Fandango
année : 2016
réalisation : Matteo Rovere
scénario : Matteo Rovere, Filippo Gravino, Francesca Manieri
acteurs : Stefano Accorsi, Tatiana Luter, Matilda De Angelis, Rinat Khismatouline, Paolo Graziosi, Roberta Mattei, Lorenzo Gioielli
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Newsletter

ArteKino