Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique

email print share on facebook share on twitter share on google+

L'Ornithologue : une réflexion surréaliste sur la spiritualité

par 

- LOCARNO 2016 : Le nouveau film de João Pedro Rodrigues est un voyage sans limites dans les pensées d’un ornithologue en quête de spiritualité, de mysticisme et d’érotisme

Critique
Paul Hamy dans L'Ornithologue

João Pedro Rodrigues est un hôte habituel des grands festivals internationaux. Après avoir présenté Il fantasma [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
à Cannes en 2000 (en sélection officielle), Odete [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
à la Quinzaine des réalisateurs en 2005 et Mourir comme un homme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
dans la section Un Certain Regard en 2009, puis The Last Time I Saw Macau [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
au Festival de Locarno, le voilà de retour au grand festival suisse avec L'Ornithologue [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : João Pedro Rodrigues
fiche film
]
.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Le personnage principal du film, Fernando, décide de se confronter à la nature sauvage de Tras-os-Montes pour voir des cigognes noires, une espèce menacée d’extinction. Tandis qu’il observe ces grands oiseaux, à bord d’un canoé, il est emporté dans des rapides. Sauvé par miracle par deux touristes chinoises en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle, il s’enfonce dans la forêt, convaincu de savoir retrouver son chemin. La forêt, vierge et mystérieuse, ne tarde pas à montrer son côté obscur en plaçant sur son parcours une série d’obstacles et de rencontres pour le moins déstabilisantes. Son exploration va devenir un voyage initiatique à la découverte de lui-même : l’illumination mystique pasolinienne qu’il ressent, d’abord païenne, va devenir divine.

João Pedro Rodrigues est un maître incontesté de l’art de la métamorphose, de la confusion et du surréalisme. Hommes et animaux, passé et présent, vie et mort, douleur et érotisme, réalité et affabulation sont les moteurs de L'Ornithologue, un film onirique qui propose un mélange savant d’atmosphères d’apocalypse et de mysticisme. Le réalisateur explore les points de contact entre différentes réalités existentielles et pénètre le subconscient de son personnage (remarquablement interprété par Paul Hamy) comme s’il voulait en extraitre chirurgicalement l’essence. La forêt, dangereuse mais fascinante, avec les magnifiques bêtes qui la peuplent, devient l’incarnation même du monde intérieur de Fernando : un univers ambigu, déchiré et sensuel. Comme l’a dit le metteur en scène lui-même, le point de départ de son dernière film est la figure de Saint Antoine, fondamentale et omniprésente dans la culture portugaise. “Saint Antoine est en moi”, affirme João Pedro Rodrigues avec objectivité et lucidité, et c’est ce mantra qui accompagne tout son film. L'Ornithologue est né de la volonté du réalisateur de comprendre comment ce saint protecteur si cher à son pays en est venu à l’habiter. Fernando, qu’on pourrait voir comme un Saint Antoine en devenir, incarne littéralement cette quête de spiritualité (totalement vide de toute religiosité), cette soif de transformation qui l’amène jusqu’aux sources de son propre désir. Le récit de Rodrigues s’appuie sur certains éléments biographiques attribués à Saint Antoine – sa fascination pour la nature et les animaux, son naufrage, l’acte de sauver un homme grâce à son souffle magique –, mais il se nourrit aussi de l’imagination et du vécu du réalisateur lusitanien. L'Ornithologue est un film où les apparences sont trompeuses et où tout semble possible, comme une légende venue du passé qui resterait incroyablement moderne. La forêt devient la représentation impudique de cet ailleurs imaginaire où se retrouvent mystérieusement catholicisme, superstitions et traditions. L’idée même de la religion est ici remise en cause, comme si elle venait d’être inopinément démasquée, et il est suggéré qu’elle fait peut-être elle-même partie d’un monde fantastique issu de l’imagination des hommes. Fernando vit dans sa chair une expérience humaine à mi-chemin entre réalité et fiction, mysticisme et paganisme, et le tout est nimbé d’un érotisme troublant. Un film blasphématoire, rafraîchissant et nécessaire.

L'Ornithologue a été produit par Blackmaria, House on Fire et Itaca Films (Brésil), en coproduction avec Le Fresnoy. Les ventes internationales du film sont assurées par Films Boutique.

(Traduit de l'italien)

galerie photo

titre international : The Ornithologist
titre original : O Ornitólogo
pays : Portugal, France, Brésil
vente à l' étranger : Films Boutique
année : 2016
réalisation : João Pedro Rodrigues
scénario : João Pedro Rodrigues, João Rui Guerra da Mata
acteurs : Paul Hamy

prix/sélections spéciaux

Festival del film Locarno 2016

Concorso internazionale
Busan International Film Festival 2016 
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Newsletter

Seneca's Day Lithuania
Home Sweet Home