Choisissez votre langue en | es | fr | it

Interview : Ben Sombogaart • Réalisateur

email print share on facebook share on twitter share on google+

"Une épopée romantique et captivante"

par 

- Pour son nouveau long métrage, le réalisateur a réuni l'équipe de son film nominé aux Oscars en 2003

Interview : Ben  Sombogaart  • Réalisateur

Le réalisateur hollandais Ben Sombogaart s'est fait connaître pour ses films et projets télévisuels destinés aux enfants, mais la nomination aux Oscars du drame Twin Sisters, réalisé en 2002, a prouvé qu'il était tout aussi habile en matière de mélodrames grand public. L'équipe de ce titre à succès s'est de nouveau trouvée réunie pour Bride Flight [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ben Sombogaart
interview : Hanneke Niens
fiche film
]
.

Cineuropa : Bride Flight est un scénario original. Comment le projet a-t-il été développé?
Ben Sombogaart : Après avoir vu des images d'actualité datant de 1953 sur le vol dit "Bride flight", notre producteur, Anton Smit, a demandé au chercheur Ross Fraser de trouver plus d'informations, or il y avait de quoi faire : les journalistes ont couvert l'histoire de ce vol de manière exhaustive et suivi les protagonistes pendant plusieurs années. IDTV Film a demandé à Marieke van der Pol d'écrire le scénario, et c'est aussi à ce moment-là qu'on a fait appel à moi pour réaliser le film. Marieke, les producteurs Anton Smit et Hanneke Niens, le directeur de la photographie Piotr Kukla et moi-même avions déjà fait Twin Sisters ensemble, donc je n'ai pas hésité.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Qu'est-ce qui, selon vous, fait l'attrait du film ?
Bride Flight est une épopée romantique et captivante qui s'adresse à un vaste public. Les spectateurs les plus âgés reconnaîtront l'époque et les événements décrits ici ; les jeunes revivront les expériences des personnages, qui ont une vingtaine d'années. Un des thèmes les plus importants du film est la confrontation avec le passé : la famille d'Esther, d'origine juive, a été tuée pendant la Deuxième Guerre mondiale ; Frank a perdu les siens au Japon, également à cause de la guerre ; la famille de Derek, le mari d'Ada, n'a pas survécu aux inondations de 1953. Ils s'efforcent tous d'échapper au passé, mais ce dernier les rattrape. Le film explore la manière dont les gens se construisent une vie malgré tous leurs problèmes.

Comment le tournage en Nouvelle-Zélande s'est-il passé ?
Nous avons tourné au Nord et au Sud, or les distances sont énormes : les acteurs et l'équipe faisaient la navette entre les différents lieux de tournage en avion, mais le matériel était transporté en camion, comme un cirque. Nous avons dû tourner dans de nombreux endroits différents parce qu'il ne reste presque plus rien des années 1950 et 1960. Le pays est encore jeune et ne protège pas son patrimoine. Chaque fois que nous arrivions quelque part, des journalistes et des passagers du vol "Bride Flight" venaient sur le plateau, ce qui nous a montré que ce que nous faisions était juste et que les histoires que le film raconte se sont vraiment passées.

A-t-il été difficile de gérer une équipe d'acteurs aussi nombreuse, avec un acteur jeune et un plus âgé pour jouer chaque personnage dans les années 1950 et 1960 puis de nos jours ?
Cela a été compliqué. Nous voulions non seulement des actrices de talent, mais aussi trois femmes qui ne se ressemblent pas mais aillent bien ensemble. Pour incarner leurs personnages à 70 ans, nous devions trouver de bonnes actrices qui leur ressemblent. Pour les plus jeunes, nous avons essayé au moins dix personnes différentes par rôle. En fin de comptes, la plupart des interprètes ont des personnalités similaires à celles de leurs personnages. Karina Smulders, l'actrice qui a le plus d'expérience, a aussi la sensualité et la mélancolie qui conviennent pour Ada. Elisa Schaap, qui joue le rôle de Marjorie, est têtue comme elle et a le même humour. Anna Drijver, anciennement mannequin, a le même intérêt pour la mode qu'Esther. Waldemar Torenstra, le seul homme de l'histoire, a un énorme charisme mâtiné de mystère et de vulnérabilité, et Rutger Hauer, qui joue le même personnage plus vieux, a lui aussi le look Marlboro du rude aventurier. Il n'apparaît que très brièvement, mais il a une telle présence que son apparition jette une ombre sur le reste du film.

galerie photo

titre international : Bride Flight
titre original : Bruidsvlucht
pays : Pays-Bas, Luxembourg
vente à l' étranger : Beta Cinema
année : 2008
réalisation : Ben Sombogaart
scénario : Marieke van der Pol
acteurs : Karina Smulders, Waldemar Torenstra, Anna Drijver, Pleuni Touw, Petra Laseur, Elise Schaap
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

ArteKino

Newsletter

Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01