Choisissez votre langue en | es | fr | it

Interview : Hanneke Niens • Productrice

email print share on facebook share on twitter share on google+

“Profiter des liens de confiance”

par 

- Retour avec la productrice hollandaise sur le montage financier d’un projet de grande envergure à l’échelle des Pays-Bas

Interview : Hanneke  Niens • Productrice

La productrice hollandaise Hanneke Niens, élu "Producer on the Move" en 2003, a travaillé sur des projets variés, petits et gros. Le film dont elle s'est occupée en 2002, Twin Sisters, a été vendu à 60 pays et nominé aux Oscars. Pour le mélodrame historique Bride Flight [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ben Sombogaart
interview : Hanneke Niens
fiche film
]
, elle a réuni la même équipe.

Cineuropa : Bride Flight réunit l'équipe de Twin Sisters. Cherchiez-vous un nouveau projet spécialement pour cette équipe ?
Hanneke Niens : Quand on a ce que j'appelle la partie clé (réalisateur, scénariste, producteur) et que la collaboration s'est très bien passée, il faut essayer de trouver un nouveau projet qui rassemble de nouveau ces gens. On peut ainsi profiter des liens de confiance établis avant même le début du tournage, et la pollinisation croisée est possible. Pour ce film, nous avons retrouvé les financiers et coproducteurs de Twin Sisters, comme la société luxembourgeoise Samsa Film, la télévision hollandaise NCRV, le Fonds néerlandais pour le cinéma et le Fonds CoBo. Quand un film précédement réalisé ensemble a obtenu un gros succès, c'est plus facile pour tout le monde d'entreprendre autre chose ensemble.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Quelles sont les grandes différences entre les deux films en termes de production ?
Les deux grandes différences sont : le fait que pourBride Flight, Marieke van der Pol a composé un scénario original fondé sur des événements historiques (alors que Twin Sisters était l'adaptation d'un best-seller) et le budget, qui est passé de 4M € à environ 6,5M €, sans compter que nous avons tourné la moitié du film littéralement de l'autre côté de la planète.

Une production de cette échelle est rare aux Pays-Bas…
Il aurait été tout simplement impossible de tourner un projet de cette envergure sans financements étrangers. Nous avons essayé d'obtenir de l'argent en Nouvelle-Zélande – leur système accorde des abattements aux productions étrangères quand le film est réalisé et écrit par des Néo-Zélandais ou quand le film est tourné là-bas et y dépense au moins 7M. Nous n'étions éligibles ni d'une part ni de l'autre. Nous avons tourné une grande partie du film en Nouvelle Zélande et les scènes d'intérieur au Luxembourg, notre pays coproducteur.

La campagne marketing de Bride Flight aura-t-elle un contenu différent de celle de Twin Sisters?
Elle sera différente parce que comme Bride Flight est un scénario original, les gens en savent moins sur le film. Nous avons une bande-annonce et d'autres matériaux qui témoignent de la taille de la production et de l'allure internationale du film, interprété qui plus est par des acteurs parmi les plus connus et les plus respectés de Hollande. À présent, l'avantage est aussi que nous pouvons préciser "par les auteurs du film nominé aux Oscars Twin Sisters". Dix jours avant la sortie, une grande campagne de publicité à la télévision sera lancée, accompagnée de publicités et d'articles dans des magazines et journaux, d'une tournée avec les acteurs, de soirées "Ladies Night", etc...

Vous avez produit ce film avec Anton Smit pour IDTV Film, la société que vous avez créée il y a neuf ans. Depuis, vous avez fondé KeyFilm. Quelle est la différence entre ces deux sociétés ?
IDTV Film devait grandir alors nous avons repris Motel Film dans le cadre de cette stratégie. À ce stade de ma carrière, j'ai eu envie de travailler au sein d'une structure plus petite, alors j'ai monté KeyFilm avec Hans de Wolf, producteur et co-fondateur de la société récompensée aux Oscars Egmond Film. J'avais l'impression d'être de plus en plus coupée de la réalité quotidienne de la production des films, qui est ce que j'adore, pour devenir une gérante. Grâce à KeyFilm, je vais pouvoir travailler dans le cadre d'une société plus modeste produisant des films d'auteurs et des coproductions internationales.

galerie photo

titre international : Bride Flight
titre original : Bruidsvlucht
pays : Pays-Bas, Luxembourg
vente à l' étranger : Beta Cinema
année : 2008
réalisation : Ben Sombogaart
scénario : Marieke van der Pol
acteurs : Karina Smulders, Waldemar Torenstra, Anna Drijver, Pleuni Touw, Petra Laseur, Elise Schaap
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

ArteKino

Newsletter

Unwanted_Square_Cineuropa_01