Choisissez votre langue en | es | fr | it

Interview : Benoît Jaubert • Producteur

email print share on facebook share on twitter share on google+

La cohérence artistique du projet

par 

- Déjà producteur d’Avida, MNP Entreprise et le duo Benoît Jaubert - Mathieu Kassovitz n’ont pas hésité à donner de nouveau carte blanche à Benoît Delépine et Gustave Kervern

Interview : Benoît Jaubert • Producteur

Cineuropa : qu’est-ce qui vous a motivé à produire de nouveau le duo Délepine – Kervern ?
Benoît Jaubert : Leur univers. Benoît et Gustave sont des personnages étonnants, enrichissants, avec qui il est formidable de travailler. Le scénario de Louise-Michel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Benoît Delépine et Gustave…
interview : Benoît Jaubert
fiche film
]
était beaucoup plus abouti, plus écrit que celui d’Avida [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
qui s’apparentait plutôt à une forme de traitement. Nous leur avions laissé carte blanche car nous avions adoré Aaltra et dans la mesure où cela rentrait dans l’enveloppe que nous avions financée. Ensuite, pour Louise-Michel, ils nous ont annoncé qu’il voulait faire un cinéma plus populaire, plus accessible. Ils nous ont apporté leur scénario et avec Mathieu Kassovitz, nous avons adoré.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Qu’est-ce qui vous a séduit immédiatement dans le scénario ?
Son prisme pour percevoir une réalité du monde et la transmettre : c’est très social, engagé, mais cela garde une certaine poésie, une certaine légèreté. Il y a un second, voire un troisième degré pour ceux qui veulent. Mais cela traite de choses actuelles, profondes et graves et ils sont très pertinents.

Le casting vous a-il aidé à monter le film ?
Benoît et Gustave ont écrit dès le départ en pensant à Yolande Moreau et Bouli Lanners. On n’était pas sur un type de film où l’on se dit : on va chercher Jamel Debbouze ou Jean Dujardin et on est sûr de monter le film. Là, il s’agit plutôt de cohérence artistique du projet et des différents "ingrédients" qui le composent. C’est cela qui rassure les télévisions : quand elles lisent le scénario et qu’on leur annonce Yolande Moreau et Bouli Lanners, elles perçoivent parfaitement la démarche.

Comment avez-vous réuni le budget ?
Le film est parti assez rapidement en financement. Canal + appréciait énormément le scénario qui a aussi obtenu une avance sur recettes du Centre National de la Cinématographie (CNC). Arte France Cinéma est ensuite entré en coproduction. Une grosse partie du financement était assurée, donc nous avons foncé. C’est un budget modeste, un film à 1,9 M€ qui a aussi été soutenu par la région Picardie où tout le tournage s’est déroulé, hormis deux petites escapades (trois jours en Belgique et deux à Jersey).

Ce type de film hors normes a-t-il impérativement besoin de la vitrine d’un grand festival ?
C’est déjà une reconnaissance du travail de toute l’équipe. C’est aussi un moyen de faire rentrer le projet dans la lumière, de le faire connaître à la presse et de créer l’événement autour. Mais un film reste un film et Avida par exemple n’avait malheureusement pas enregistré beaucoup d’entrées en dépit de sa sélection hors compétition à Cannes.

Louise-Michel correspond-t-il à une certaine philosophie de production de MNP Entreprise ?
Nous fonctionnons au coup de cœur sur un projet, un sujet, la force d’un scénario puis d’un film, même si nous avons un penchant social et politique assez fort car Matthieu Kassovitz est actionnaire de la société. Mais nous n’avons aucune restriction. Johnny Mad Dog [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Stéphane Sauvaire (sélectionné à Cannes en 2008 au Certain Regard) est sorti fin novembre en salles, nous préparons L’ordre et morale de Mathieu Kassovitz, et nous avons aussi une comédie en écriture de Daniel Cohen dont nous avons déjà produit Les deux mondes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

galerie photo

titre international : Louise-Michel
titre original : Louise-Michel
pays : France
vente à l' étranger : Funny Balloons
année : 2007
réalisation : Gustave Kervern, Benoît Delépine
scénario : Gustave Kervern, Benoît Delépine
acteurs : Yolande Moreau, Bouli Lanners, Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel, Francis Kuntz, Hervé Desinge
regarder le film en VàD

(Service disponible uniquement en France)

cinando

Follow us on

facebook twitter rss

ArteKino

Newsletter

Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01