email print share on facebook share on twitter share on google+

Marché – Espagne

Country Focus: Espagne

Les publics du monde entier confirment leur goût pour le cinéma ibérique

par 

Les publics du monde entier confirment leur goût pour le cinéma ibérique

Le cinéma espagnol continue d'avoir beaucoup de succès en dehors de ses frontières où il a enregistré 140,66 millions d'euros de recettes en 2009, soit un peu plus que sur le marché national où il a rapporté 140,37 M€. Pedro Pérez, le président de la Fédération des associations de producteurs audiovisuels espagnols (FAPAE), a qualifié le phénomène de "surprenant" lors de la présentation de ces chiffres à la presse, dans le cadre de la cinquième édition de Madrid de Cine - Spanish Film Screenings.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Une des observations les plus intéressantes et qui pourra servir d'élément de réflexion pour l'avenir de la production, est le rôle important des coproductions dans la circulation des films espagnols à l'étranger. Alors qu'elles représentent environ un quart de la production espagnole, les coproductions (majoritaires et minoritaires) ont réalisé 55% des recettes du cinéma espagnol à l'étranger.

Le principal allié des productions ibériques reste le marché européen où ont été engrangés 50,77 M€, soit plus de 36% des recettes internationales totales. La France mène la liste des aficionados avec 18,18 M€ de recettes, suivie par l'Italie avec 11,93M€ et le Royaume-Uni avec 11,82M€. Une belle augmentation a été enregistrée sur le marché nord-américain avec 40,45M €, notamment grâce au succès du film d'animation Planète 51 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

Planète 51 est d'ailleurs la production espagnole qui a été la plus largement distribuée dans le monde en 2009 : elle est sortie dans quatorze pays, les mêmes qu'Étreintes brisées [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pedro Almodóvar
fiche film
]
de Pedro Almodóvar, qui confirme son statut d'auteur espagnol le plus connu internationalement, et que la production minoritaire Che - 1ère partie : L'Argentin [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Suivent Mi vida en ruinas (treize pays), Che - 2ème partie : Guerilla [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(douze), Vicky Cristina Barcelona [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(huit pays), Fuera de carta [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Fausta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(six territoires chacun).

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.