email print share on facebook share on twitter share on google+

Industrie – Grèce

Country Focus: Grèce

L'Association grecque pour le documentaire lance "Creators Under Threat"

par 

- L'idée du mouvement "Créateurs menacés" est de protester contre les retards de paiements du Ministère des Finances, qui mettent aussi en danger les financements européens obtenus

L'Association grecque pour le documentaire lance "Creators Under Threat"
Angelos Kovotsos et Markos Holevas, du mouvement "Créateurs en danger"

L'Association grecque pour le documentaire et la Fédération des réalisateurs et producteurs de cinéma grecs ont uni leurs forces pour monter le mouvement "Creators Under Threat" ("Créateurs menacés", dit CUT), dont l'objectif est d'attirer l'attention sur ce qui leur semble menacer directement la viabilité du secteur de l'audiovisuel national.

Leurs problèmes financiers actuels, ont expliqué les deux associations mardi en conférence de presse, trouvent leur cause dans la fermeture abrupte de la chaîne publique ERT, l'été dernier. "Dès que la décision du gouvernement de liquider l'ERT a été prise, tous les comptes de l'antenne ont été transférés vers la Télévision nationale", explique un communiqué commun, où les associations se réfèrent à cette nouvelle entité comme une solution d'intérim prise par le Ministère des Finances.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Depuis, le Ministère continue de différer ses obligations envers les producteurs et créateurs indépendants, tant pour les travaux déjà livrés qu'au niveau des royalties pour les contenus audiovisuels déjà diffusés par l'ERT. “Ce n'est pas une aide charitable que nous attendons : c'est un paiement pour un travail que nous avons déjà fait et livré", précise la documentariste Anneta Papathanasiou.

Une autre facette de l'affaire a été mise en lumière par la lettre ouverte envoyée par Panos H. Koutras lundi (lire l'article) sur son film Xenia, qui risque de perdre le financement d'Eurimages si le Ministère continue de négliger d'honorer la dette d'ERT. Sur cette question, le producteur Markos Holevas fait observer : "La seule choses qui semble les déranger, c'est l'image que cela renvoie à l'Europe, aux autres membres de l'Union".

Le mouvement "Créateurs en danger" va entreprendre plusieurs actions pour promouvoir sa cause au prochain Festival du documentaire de Thessalonique. "Nous n'allons pas nous retourner contre le festival, évidemment", précise Angelos Kovotsos, de l'Association grecque pour le documentaire. Il ajoute : "Nous avons seulement besoin de faire connaître notre situation à la presse et à nos collègues du monde entier".

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.