email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Distribution et exploitation

Record de fréquentation dans les cinémas européens en 2016, du jamais vu depuis 2004

par 

- D’après l’Observatoire européen de l’audiovisuel, la fréquentation des cinémas européens ne cesse de croître : 994 millions de tickets ont été vendus l’année dernière (+1,6 %)

Record de fréquentation dans les cinémas européens en 2016, du jamais vu depuis 2004

À l’occasion de la 67e édition du Festival de Berlin, l’Observatoire européen de l’audiovisuel publie ses premières estimations sur la fréquentation des salles de cinéma européennes en 2016, dévoilant un nombre total d’entrées qui ne cesse de croître dans toute l’UE : 994 millions de spectateurs seraient allés au cinéma l’année dernière, ce qui représente une augmentation de 1,6 % par rapport à 2015, qui avait déjà été une belle année pour le cinéma européen. Cette augmentation représente une différence de 16 millions d’entrées par rapport à 2015, et c’est un nouveau record, depuis 2004. Et si on compte les pays européens non-membres de l’Union, 1,27 milliard de tickets auraient été vendus en 2016, du jamais vu depuis plusieurs décennies.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Il est intéressant de constater que le nombre d’entrées augmente de manière homogène au sein des pays concernés par ces estimations. En effet, cette croissance s’observe dans 19 pays sur 24. Une nombre important d’entrées en 2015 et une augmentation en 2016 ont été enregistrés dans la majorité des marchés européens. Cette croissance s’observe plus particulièrement dans certains pays, tels que la France (+7,4 millions, +3,6 %), la Pologne (+7,4 millions, +16,6 %), l’Espagne (+7,2 millions, +7,5 %) et l’Italie (+5,8 millions, +5,4 %). La République tchèque (+2,7 millions, +20,6 %) et la Slovaquie (+1,1 million, +23,4 %) ont également atteint des niveaux record, les plus élevés depuis des années. Deux marchés seulement ont connu un déclin de fréquentation important : en Allemagne, les entrées ont diminué de 18,1 millions (-13,0 %), en partie à cause de la chute du nombre de spectateurs qui sont allés voir des productions nationales, et au Royaume-Uni, la baisse a été de 3,7 millions, c’est-à-dire 2,1 %.

Au-delà des frontières, le marché russe a fait un bond en avant de 9,6 % (191 millions de tickets vendus) après trois ans de stagnation. Il s’agit du niveau le plus élevé que la Russie ait connu depuis des années. Le pays renforce ainsi sa position de deuxième marché européen du cinéma sur le plan de la fréquentation. En Turquie, sixième marché européen du cinéma, les entrées ont chuté pour la deuxième année consécutive (-2,2 millions, -3,6 %). En revanche, la Norvège a atteint un record qu’elle n’avait pas relevé depuis 40 ans, avec une augmentation du nombre de spectateurs de 9 % pour un total de 13,1 millions de tickets vendus.

(Fréquentation des salles de cinéma au sein de l’Union européenne 2007-2016 – données provisoires)

Cette croissance a sûrement été impulsée par l’excellente performance des studios aux États-Unis et la qualité des films nationaux

Bien qu’il soit encore trop tôt pour analyser les entrées européennes par origine, il semble que cette croissance est principalement liée à l’incroyable performance des studios américains et aux succès des films nationaux en Italie, en France, en Pologne et en République tchèque. Toutefois, en 2016, aucun film ne semble avoir enregistré plus de 30 millions d’entrées, tandis que 2015 avait été marqué par Star Wars 7 : Le Réveil de la Force, Les Minions et 007 Spectre, atteignant chacun 38 millions d’entrées. Cette année, parmi les films à succès dans l’Union européenne, on compte des films d’animation tels que Comme des bêtes, Le Monde de Dory, Le Livre de la jungle et Zootopie, mais aussi Star Wars 7 : Le Réveil de la Force, Deadpool et Captain America : Civil War. La part des films européens dans les marchés nationaux par rapport à l’année 2015 a augmenté dans 11 pays et diminuée dans 13. Une fois de plus, la France prend la première position avec la part de marché national la plus élevée (35,3 %), suivie par la République tchèque

(29,5 %), la Finlande (28,9 %) et l’Italie (28,7 %). En dehors de l’Union européenne, la Turquie conserve sa position de leader puisque les films nationaux représentent 53,4 % des entrées en 2016.

(Cinéma dans les pays européens : chiffres clés 2015 -2016 – données provisoires)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.