email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Green Film Shooting

Green Film Shooting: L’économie d’énergie

par 

- Les agences de diffusion allemandes réduisent leur empreinte carbone

Green Film Shooting: L’économie d’énergie

(© ARTE)

Les agences de diffusion allemandes entrent petit à petit dans l’ère de la production respectueuse de l’environnement. Par exemple, ARTE, ProSiebenSat.1, Sky, WDR et ZDF investissent désormais massivement dans l’économie d’énergie : énergies renouvelables, systèmes photovoltaïques, voitures électriques et déplacements en co-voiturage plutôt qu’avec des voitures de société font aujourd’hui partie du paysage du processus de production.

Chez WDR, depuis le début de l’année, deux centrales thermiques en montage-bloc produisent de l’énergie destinée au nouveau data center. Theodor Schmickmann, gestionnaire des installations chez WDR, déclare : "Les instruments informatiques absorbent une part croissante de la consommation énergétique mondiale". Cette décision d’alimenter le nouveau data center en énergie et en gestion thermique via l’implantation sur le site d’une centrale thermique avait été entérinée dès la phase de planification du projet. "Les data center sont idéaux pour la cogénération à haut rendement car ils canalisent une demande énergétique et thermique importante".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La chaîne de télévision franco-allemande à vocation culturelle ARTE s’est déclarée en faveur du développement durable et de la gestion de l’énergie au sein de son siège social, à Strasbourg. Officiant dans le cadre des exigences de la norme internationale ISO 50001, la chaîne s’est engagée à améliorer ses performances énergétiques de 20% d’ici 2020. Pour ce faire, elle entend analyser et maximiser ses secteurs d’activité les plus énergivores. "Nous avons installé l’éclairage LED dans l’un de nos deux studios, ce qui a aussi réduit notre besoin en climatisation" expose François Bolard, directeur des opérations et de la planification. Le second studio passera aux LED en 2017. "Depuis 2011, nous avons mis en place une initiative appelée Tous au boulot à vélo, une campagne de sensibilisation à destination de nos employés afin de les inciter à diminuer leur consommation d’énergie. Nous leur accordons des primes s’ils viennent au travail à vélo", ajoute Adeline Tschiember, responsable environnemental.

Pour sa part, ZDF travaille sur un éventail exhaustif de mesures écologiques, incluant des fournitures de bureau, des panneaux photovoltaïques pour alimenter le studio Capital City, et même la réduction de la consommation d’eau. Jens Müller, membre du Groupe Durabilité de ZDF, souligne : "La responsabilité écologique fait partie intégrante de notre acception de la durabilité. Grâce à ces actions, ZDF est le premier diffuseur allemand à satisfaire entièrement aux normes du Code de Durabilité du pays". En Allemagne, le Code assure une orientation essentielle pour le signalement d’usage et de consommation. Depuis 2017, à l’initiative de l’Union européenne, toute entreprise cotée en bourse de plus de 500 employés est tenue de remettre un rapport sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). ProSiebenSat.1, quant à elle, avait consigné son empreinte carbone depuis 2015. Ils ont d’ailleurs pu réduire cette dernière via la prise d’une série de mesures allant de l’utilisation de voitures fonctionnant à l’électricité ou aux énergies renouvelables à l’abandon des voyages par avion.

Sky, une chaîne de télévision payante, est une autre entreprise à avoir passé avec succès l’équilibrage de son bilan carbone. Il y a dix ans, elle était même devenue la première société de médias climatiquement neutre du monde. Sur le sujet, Alexandra Coffey, directrice de la RSE de la compagnie, déclare : "Chez Sky, le développement durable n’est pas qu’une question de gestion des bâtiments et de logistique. Une production respectueuse de l’environnement sera au centre de nos préoccupations lorsque nous lancerons Das Boot et Acht Tage (Huit Jours), un drame qui met en scène les huit derniers jours de l’humanité. Le tournage des deux séries débute cet été. Nous nous sommes associés avec nos partenaires de Bavaria Films et de Neuesuper pour mettre en place des actions conjointes".

Début 2017, Sky avait lancé une nouvelle initiative de relation publique, appelée Sky Ocean Rescue. Cette dernière avait pour objectif de sensibiliser les consommateurs à l’effarante quantité de déchets plastiques qui flottent à la surface des océans du monde entier ainsi qu’aux conséquences qui en découlent sur l’écosystème et sur la chaîne alimentaire. "De ce fait, nous allons examiner nos infrastructures ainsi que nous processus commerciaux liés aux emballages plastiques et nous allons les substituer, si c’est possible, par des alternatives durables", conclut Mme Coffey.

En collaboration avec

 

(Traduit par Séverine Meuleman)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.