Cannes Report 2018
Festival Scope Cannes
Focal CEO

Critiques

Le Livre d'image - de Jean-Luc Godard - CANNES 2018 : Maître dans l’art du contrepoint et du partage subliminal de la pensée, Jean-Luc Godard libère une oeuvre hors normes, passionnante et foisonnante
Le Livre d'image
de Jean-Luc Godard
CANNES 2018 : Maître dans l’art du contrepoint et du partage subliminal de la pensée, Jean-Luc Godard libère une oeuvre hors normes, passionnante et foisonnante
Cold War - de Pawel Pawlikowski - CANNES 2018 : Pawel Pawlikowski retravaille les composantes de son film oscarisé Ida et nous livre un autre formidable conte qui a toutes ses chances pour la Palme
Cold War
de Pawel Pawlikowski
CANNES 2018 : Pawel Pawlikowski retravaille les composantes de son film oscarisé Ida et nous livre un autre formidable conte qui a toutes ses chances pour la Palme
Ayka - de Sergey Dvortsevoy - CANNES 2018 : Le Kazakh Sergey Dvortsevoy nous fait vivre conjointement à une jeune mère kirghize, sans papiers en Russie, une expérience physique éprouvante
Ayka
de Sergey Dvortsevoy
CANNES 2018 : Le Kazakh Sergey Dvortsevoy nous fait vivre conjointement à une jeune mère kirghize, sans papiers en Russie, une expérience physique éprouvante
Dogman - de Matteo Garrone - CANNES 2018 : Le nouveau film de Garrone, inspiré d’un fait divers survenu dans la banlieue de Rome, parle d’une humanité marginalisée, mais aux sentiments purs
Dogman
de Matteo Garrone
CANNES 2018 : Le nouveau film de Garrone, inspiré d’un fait divers survenu dans la banlieue de Rome, parle d’une humanité marginalisée, mais aux sentiments purs
Heureux comme Lazzaro - d’Alice Rohrwacher - CANNES 2018 : Alice Rohrwacher revient en compétition avec un film inégal extrêmement intéressant inspiré de faits réels qui prouve qu’elle ne fait que commencer de se développer comme narratrice
Heureux comme Lazzaro
d’Alice Rohrwacher
CANNES 2018 : Alice Rohrwacher revient en compétition avec un film inégal extrêmement intéressant inspiré de faits réels qui prouve qu’elle ne fait que commencer de se développer comme narratrice
Capharnaüm - de Nadine Labaki - CANNES 2018 : La caméra de Nadine Labaki pénètre les bidonvilles de Beyrouth pour nous raconter l'histoire de survie déchirante d'un enfant qui n'a pas demandé à naître
Capharnaüm
de Nadine Labaki
CANNES 2018 : La caméra de Nadine Labaki pénètre les bidonvilles de Beyrouth pour nous raconter l'histoire de survie déchirante d'un enfant qui n'a pas demandé à naître
Girl - de Lukas Dhont - CANNES 2018 : Lukas Dhont livre un premier film terrassant sur le combat émotionnel et corporel d’une jeune fille transgenre à l’aube de la transformation
Girl
de Lukas Dhont
CANNES 2018 : Lukas Dhont livre un premier film terrassant sur le combat émotionnel et corporel d’une jeune fille transgenre à l’aube de la transformation
Border - d’Ali Abbasi - CANNES 2018 : Le Danois Ali Abbasi joue avec les genres à la frontière du réalisme et du fantastique avec un film fascinant flirtant au final avec le grotesque
Border
d’Ali Abbasi
CANNES 2018 : Le Danois Ali Abbasi joue avec les genres à la frontière du réalisme et du fantastique avec un film fascinant flirtant au final avec le grotesque

Suivez-nous sur

facebook twitter rss

FEST Early Bird
MDM
EFA Gender Equality
NEXT 2018

Critiques

Donbass - de Sergei Loznitsa - CANNES 2018 : Sergei Loznitsa plonge au cœur du conflit est-ukrainien avec un film impressionniste, grinçant et mordant, une tragicomédie foisonnante de l’absurde
Donbass
de Sergei Loznitsa
CANNES 2018 : Sergei Loznitsa plonge au cœur du conflit est-ukrainien avec un film impressionniste, grinçant et mordant, une tragicomédie foisonnante de l’absurde
Sofia - de Meryem Benm'Barek - CANNES 2018 : Porté par un excellent scénario, le premier long de Meryem Benm’Barek explore, sous un palpitant film féminisme, un Maroc à deux vitesses
Sofia
de Meryem Benm'Barek
CANNES 2018 : Porté par un excellent scénario, le premier long de Meryem Benm’Barek explore, sous un palpitant film féminisme, un Maroc à deux vitesses
Les Morts et les autres - de João Salaviza, Renée Nader Messora - CANNES 2018 : João Salaviza co-réalise avec Renée Nader Messora un documentaire sur des indigènes du Brésil d'une grande poésie visuelle et ethnographique, avec une dramaturgie impeccable
Les Morts et les autres
de João Salaviza, Renée Nader Messora
CANNES 2018 : João Salaviza co-réalise avec Renée Nader Messora un documentaire sur des indigènes du Brésil d'une grande poésie visuelle et ethnographique, avec une dramaturgie impeccable
Le Poirier sauvage - de Nuri Bilge Ceylan - CANNES 2018 : Nuri Bilge Ceylan a tenté de rejoindre le club des doubles Palmes d'or à Cannes avec un conte par épisodes sur le combat d'un jeune homme pour devenir un auteur publié
Le Poirier sauvage
de Nuri Bilge Ceylan
CANNES 2018 : Nuri Bilge Ceylan a tenté de rejoindre le club des doubles Palmes d'or à Cannes avec un conte par épisodes sur le combat d'un jeune homme pour devenir un auteur publié
Un couteau dans le coeur - d’Yann Gonzalez - CANNES 2018 : Dans son style ultra singulier, Yann Gonzalez propose une relecture très sophistiquée des traditions du giallo dans les coulisses du cinéma porno gay
Un couteau dans le coeur
d’Yann Gonzalez
CANNES 2018 : Dans son style ultra singulier, Yann Gonzalez propose une relecture très sophistiquée des traditions du giallo dans les coulisses du cinéma porno gay
L'Homme qui tua Don Quichotte - de Terry Gilliam - CANNES 2018 : Le film maudit arrive enfin sur les écrans : la relecture par Terry Gilliam du chef-d'oeuvre de Cervantes, attendue depuis plus de 20 ans, porte bien ses délirantes marques de fabrique
L'Homme qui tua Don Quichotte
de Terry Gilliam
CANNES 2018 : Le film maudit arrive enfin sur les écrans : la relecture par Terry Gilliam du chef-d'oeuvre de Cervantes, attendue depuis plus de 20 ans, porte bien ses délirantes marques de fabrique
La Tendre Indifférence du monde - d’Adilkhan Yerzhanov - CANNES 2018 : Le cinéaste kazakh Adilkhan Yerzhanov, coproduit par la France, signe un film poético-réaliste sur l’amour et l’absence de liberté
La Tendre Indifférence du monde
d’Adilkhan Yerzhanov
CANNES 2018 : Le cinéaste kazakh Adilkhan Yerzhanov, coproduit par la France, signe un film poético-réaliste sur l’amour et l’absence de liberté
En liberté ! - de Pierre Salvadori - CANNES 2018 : Le film de Pierre Salvadori, en plus d'être truffé de scènes d'action endiablées et, surtout, d'emboîter très intelligemment les récits, fait rire la salle aux larmes
En liberté !
de Pierre Salvadori
CANNES 2018 : Le film de Pierre Salvadori, en plus d'être truffé de scènes d'action endiablées et, surtout, d'emboîter très intelligemment les récits, fait rire la salle aux larmes
Socially_relevant_FF
East Silver
Torino Film Lab
Advertise