email print share on facebook share on twitter share on google+

Mariá Arellano - DeaAPlaneta • Distributeur

Distribution massive pour une comédie intelligente

par 

- Interview de María Arellano, directrice de la communication

Mariá Arellano - DeaAPlaneta • Distributeur

DeA Planeta, née en 2000, forme à présent un groupe de sociétés de production et de distribution de contenus audiovisuels en Espagne et au Portugal. DeAPlaneta se concentre plus particulièrement sur le cinéma et sur la création d'un catalogue d'oeuvres de fiction, de documentaires et de programmes pour enfants destinés à une distribution en salle, à la télévision ou sur support vidéo. DeAPlaneta profite de la synergie des sociétés d'édition et de divertissement qui l'ont créée (DeAgostini et Planeta) autant qu'elle y contribue.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cineuropa : En Espagne, on parle sans cesse d'une crise du cinéma confirmée par les chiffres. Sur quels critères avez-vous choisi Semen?
Maria Arellano: Le choix de Semen, una historia de amor a été en grande partie motivé par le grand succès du premier film de Daniela et Inés, A mi madre le gustan las mujeres ("ma mère aime les femmes") ainsi que par les qualités intrinsèques du projet. Semen est en effet une comédie drôle et intelligente qui n'utilise pas l'humour aux seules fins de faire rire mais le met au service du récit.

Quelle sera votre stratégie pour le lancement et la sortie de Semen? On en parle déjà dans la rue, à la télévision et à la radio. Les grands réseaux d'exploitants sont en train de programmer le film, dont tout le monde semble attendre beaucoup.
Nous avons beaucoup misé sur ce film. Les gros investissements en terme de marketing et de publicité en font l'un des films espagnols les mieux dotés. Pour ce qui est de la sortie du film, un choix s'impose, car il n'est pas possible en Espagne de lancer des films avec une stratégie "platform". On augmente rarement le nombre de copies après la sortie, bien au contraire. Nous lancerons donc 225 copies sur le marché, un niveau rarement atteint par des films espagnols.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi