email print share on facebook share on twitter share on google+

Agustín Almodóvar • Producteur

Rencontre avec l'ange guardien de la maison Almodóvar

par 

- Depuis El Deseo, son bureau situé dans le quartier le plus populaire de Madrid, Agustín Almodóvar s'assure que les films de son frère sont réalisés dans la plus grande liberté possible

Agustín Almodóvar • Producteur

Cineuropa : Dans les films de votre frère, vous avez été plombier, infirmier, maintenant vous êtes un ferronnier. Quelle est la prochaine étape de votre carrière ?
Agustín Almodóvar: Dans Volver, je ne fais pas que de la figuration quand même. J'ai un rôle secondaire. Avant, Pedro avait l'habitude de dire : "Tu dois dire ça" et c'était tout. Cette fois, il m'a dirigé ! Il me disait : "regardes ses seins quand elle achète la pelle." ! Quand nous regardions le film avec des Américains, nous avons compris, une fois encore, à quel point mon frère est un génie. Pour eux, qui sont encadrés de tant de règles, c'est hilarant de voir un ferronnier regarder les nichons de ses clientes. Ils se sont beaucoup amusés, et nous avec eux.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Est-ce que vous vous voyez un peu comme le garde du corps de votre frère ?
Non, pas du tout ! Je suis vraiment un producteur. Tous les jours, j'essaie de faire en sorte de lui faciliter la tâche pour qu'il puisse se concentrer sur son travail créatif. Je parle de toutes ces questions concrètes qui peuvent déranger sa tranquillité créative. L'un des secrets du succès de Pedro est qu'il a toujours eu la chance de diriger ses films avec une grande liberté et, surtout, en sachant que de mon côté, je vais tout mon possible pour satisfaire ses exigences artistiques. Mon travail de producteur ne consiste pas seulement à trouver des fonds pour financer ses films, il consiste surtout à investir cet argent là où ce réalisateur, mon frère, pense qu'il en a le plus besoin. D'un autre côté, grâce aux récents succès de Pedro, nous avons désormais un réseau de contacts internationaux qui nous permet de sortir le film dans de nombreux pays en même temps. Volver sortira bientôt en France et en Italie, aux Etats-Unis, et en octobre, en Afrique du Sud. Ma relation avec Pedro est basé sur une grande confiance construire au fil des années. Parce qu'il sait que tout ce que je fais en son nom, est bien fait. Dès lors, il peut se concentrer totalement sur son travail.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi