email print share on facebook share on twitter share on google+

Domenico Procacci • Producteur

Une affiche superbe grâce à Nanni

par 

- Une production Fandango attentive au moindre détail et qui a confié jusqu’aux plus petits rôles à des acteurs de grande valeur

Domenico Procacci • Producteur

Caos calmo est un joyau de production, attentive au moindre détail et qui a confié jusqu'aux plus petits rôles à des acteurs de grande valeur. Piloté par Fandango, la société de Domenico Procacci, le projet a été monté en collaboration avec Rai Cinema, Portobello Pictures (société créée en Angleterre par Procacci avec Eric Abrahamson) et Phoenix Film Investment, sans oublier un préachat des Français de Bac Films.

"Le film avait un budget moyennement élevé" explique Procacci. "Il n'a pas coûté beaucoup plus de cinq millions d'euros pour neuf semaines de tournage. La participation d'acteurs français du calibre de Charles Berling, Hippolyte Girardot et Denis Podalydès a été possible parce que nous nous appuyions sur un roman magnifique et un scénario solide. Le fait d'avoir Nanni Moretti dans un film aide aussi, sans aucun doute, à convaincre d'autres acteurs de rang international, à leur donner confiance dans le projet".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Il y a aussi la brève apparition de Roman Polanski. Deux réalisateurs sont ici ensemble devant la caméra. "Nous pensions dès le début à une personnalité forte pour ce rôle, en particulier à un cinéaste de renom international. Nous avions quelques noms en tête et nous avons penché vers Polanski, notamment grâce à Valentina Conti, qui m'a aidé à le convaincre d'apparaître dans le film. Le jeu était transparent : il fallait faire apparaître la sujétion du personnage vis-à-vis d'un homme d'une telle puissance, et c'est comme cela que Nanni devait se sentir sur le plateau devant un collègue aussi émérite. Nous nous sommes amusés pour voir ce qui pouvait se passer dans telle situation. Polanski a passé une journée sur le plateau et donc à un moment, il y avait trois réalisateurs à faire en même temps des suggestions sur les cadrages".

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi