email print share on facebook share on twitter share on google+

Michal Kwiecinski • Producteur

"Un travail vraiment créatif"

par 

- Sujet difficile,tournage en numérique 4 K et succès national en salles : décryptage de l’aventure Katyn par son producteur d’Akson Studio, fidèle partenaire de Wajda

Michal Kwiecinski • Producteur

Producteur depuis 1992 chez Akson Studio qui a produit les oeuvres récentes d’Andrzej Wajda, Michal Kwiecinski est également réalisateur de cinéma et de pièces de théâtre pour la télévision. Il revient pour Cineuropa sur le déroulement de la production de Katyn

Cineuropa: Quand Katyn était un projet, on entendait dire que ce serait pour Wajda "le film de sa vie". Vous n'avez pas eu peur de ce défi?
Michal Kwiecinski: Ce n’était pas ma première rencontre avec Andrzej Wajda. C'est la cinquième oeuvre que nous avons faite ensemble, nous coopérons depuis 10 ans et cela a toujours été un travail vraiment créatif. Le cas de Katyn n'est pas différent. Dès le début j'ai été persuadé que nous serions capables ensemble d'accomplir ce devoir difficile.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Qu'est-ce qui est le plus précieux dans votre coopération avec Wajda?
Andrzej Wajda est un réalisateur très créatif, charismatique et très expérimenté. Il sait – comme personne d'autre – tirer le meilleur de son équipe. C'est très important parce qu’un film est le résultat du travail d’un nombre incalculable de personnes. Andrzej Wajda est ouvert, il prend en compte l'avis de ses collaborateurs. C'est grâce à cela qu'il crée de grands films.

Le drame de Katyn vous touchait personnellement
La question de Katyn a été omniprésente dans ma famille. Ma mère était la femme du procureur général de la cour qui a été assassiné à Katyn. Nous avons vécu, de longues années, avec l'espoir que les traces de ce crime seraient trouvées et révélées...

Katyn est une immense oeuvre épique dotée d’un budget considérable, de centaines de figurants. Qu'est-ce qui a été le plus difficile dans sa réalisation?
Le plus inquiétant était de savoir si nous serions capables de présenter l'histoire de la façon dont l’attendaient les familles touchées par ce drame, si ces familles accepteraient la vision d’Andrzej Wajda et si cette vision ne laisserait pas de blessures sur les souvenirs (ces sortes d’"autels de martyr"). Les réactions du public, les visages émus et concentrés, un silence extraordinaire et majestueux après les projections parfois entrecoupé de pleurs silencieux : tout cela m’assure que nous avons réussi.

Pouquoi avoir réalisé le film en numérique 4K?
Katyn est le premier film réalisé en numérique 4K, non seulement en Pologne mais en Europe. Grâce à cette technologie, les couleurs sont plus intenses et les gris éliminés, ce qui donne l'effet d'une palette naturelle, riche en couleurs et d'une plus grande profondeur de l'image. Le 4K permet d'obtenir une résolution, en postproduction, quatre fois plus grande que celle que l'on applique avec le 2K. Cela offre en plus la chance de corriger les moindres détails de l'image et de la compléter sans que le spectateur ne s’en rende compte.

Est-ce vous satisfait par le nombre d’entrées de Katyn (actuellement plus de 2,7 millions de spectateurs) ?
Katyn est bien placé aux box office 2007 et il occupe la 8ème place dans l’histoire de la distribution de films en Pologne après 1989 et la 4ème place pour les longs métrages polonais. Il a dépassé Harry Potter ou Le seigneur des anneaux, et ce n’est pas fini puisqu’il est encore à l’affiche.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi