email print share on facebook share on twitter share on google+

Christian Petzold • Réalisateur

L'étoile montante du cinéma d'auteur allemand

- Après Ghosts et Yella en compétition à Berlin en 2005 et 2007, la sélection de Jerichow à Venise en 2008 a renforcé le statut international du cinéaste de l’école berlinoise

Christian  Petzold  • Réalisateur

Après plusieurs téléfilms, le réalisateur allemand Christian Petzold s’est révélé au cinéma avec The State I Am In en 2000. La Berlinale lui a valu un prix Fipresci en 2003 pour Wolfsburg (présenté dans la section Panorama) et deux sélections en compétition officielle avec Ghosts en 2005 et Yella [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
en 2007. Une reconnaissance internationale qui s’est poursuivie en 2008 avec une première participation à la compétition officielle de la Mostra de Venise avec Jerichow [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christian Petzold
fiche film
]
.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Interview-vidéo (source : ABC) :

David: Christian, Jerichow une histoire très classique à laquelle vous avez donné une interprétation très moderne. Pourquoi avez-vous choisi ce sujet ?
Christian Petzold: ces dernières années, j’ai souvent utilisé des structures classiques. Cela a quelque chose à voir avec le théâtre. J’aime les drames et les tragédies antiques et voir comment ils s’ajustent dans le monde moderne. Et je me demande bien où on peut trouver la lutte des classes dans l’histoire du cinéma américain. Les films américains ne montrent pas le travail, les usines et la lutte des classes. Un de mes amis dit qu’on peut voir la lutte des classes dans Le facteur sonne toujours deux fois, le roman de James M. Cain. C’est une sorte de lutte des classes à l’américaine. Alors, j’ai relu le roman et j’ai décidé de le transposer dans l’univers est-allemand post-communiste
Voir l’intégralité de l’interview vidéo

Extraits en italien de la conférence de presse à la Mostra de Venise à lire sur le site de FilmUP

Interview du réalisateur en allemand sur Piffl Medien

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi