email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION Bulgarie

Kalev abandonne Casta sur une île lointaine

par 

Kalev abandonne Casta sur une île lointaine

Le réalisateur bulgare Kamen Kalev a commencé le tournage de son deuxième long métrage, The Island, avec Laetitia Casta. L'actrice-mannequin française y incarne une journaliste, Sophie, et donne la réplique au Danois Thure Lindhardt (Angels & Demons, Brotherhood [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Interview Nicolo Donato [IT]
interview : Nicolo Donato
fiche film
]
) dans le rôle de son petit ami Daniel.

Le couple arrive sur une petite île bulgare de la Mer Noire pour y passer quelques journées tranquilles. L'île compte très peu d'habitants, mais il suffira d'Irina et Pavel (Boyka Velkova and Rousi Chanev), un couple de quinquagénaires local, pour que l'endroit cesse brutalement d'être idyllique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'équipe de Kalev est pour le moment sur la petite île Sainte Anastasia (ancienne "Île bolchévique"), au large de la ville de Burgas. C'est une île que le réalisateur connaît bien, ayant passé son enfance dans la région. C'est là que se passera le plus gros du tournage de neuf semaines. D'autres scènes seront tournées à Paris et Sofia.

The Island est produit par la société de Kalev, Waterfront Film, et réunit l'équipe de son premier film, Eastern Plays [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kamen Kalev
fiche film
]
(finaliste Prix LUX 2009 du Parlement européen). Le film est coproduit en Suède par The Chimney Pot.

Ce projet a reçu 240 000 € d'Eurimages. Le Centre de la cinématographie bulgare, la chaîne publique BNT et l'institution suédoise Film i Väst ont également aidé à compléter le budget, d'1,5 million au total.

The Island devrait être prêt en avril 2011. Il pourrait donc aller à Cannes, comme son prédécesseur Eastern Plays, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs en 2008. Ce premier titre de Kalev a gagné beaucoup de prix, en Bulgarie comme à des festivals internationaux comme Bratislava, Varsovie et Tokyo. Il a été aussi un des trois finalistes pour le Prix Lux du Parlement Européen l'année dernière et le dernier mois de juillet, il a été élu meilleur film bulgare de l'année par l'Académie de cinéma bulgare.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.