email print share on facebook share on twitter share on google+

FILMS Espagne

La faiblesse selon Cuenca

par 

- Le jeune réalisateur, déjà connu pour ses courts, tourne à Madrid une histoire de vengeance, La flaqueza del bolchevico

Manuel Martìn Cuenca tourne son premier long-métrage. Après avoir acquis une vaste expérience comme assistent à la direction à côté de Jesus Delgado ou Iciar Bollain, et conquis le publique et la critique avec quelques courts-métrages et un documentaire El juego de Cuba, récompensé au Festival de Malaga de 2001, le cinéaste espagnol s’inspire à un roman de Lorenzo Silva et réalise La flaqueza de Bolchevique (La faiblesse du bolschevique). Le film, dont le tournage a débuté le 18 novembre dernier à Madrid, raconte l’histoire d’un chef d’entreprise qui a des ennuis avec la police et sa compagnie d’assurance à la suite d’un accident de voiture. Décidé à se venger de la jeune femme qui lui a détruit son véhicule, finit par tomber amoureux de la sœur adolescente.
Interprété par Luis Tosar et Maria Valverde, et produit par Rioja Audiovisual, la pellicule a déjà vendu les droits TV à Canal + et Antena 3 et sera distribué en Espagne par UIP.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.